Soirée conférence à Fort Smith : La carrière inopinée d’une journaliste nordique

27 novembre 2015
0 Commentaire(s)
Le Northern Life Museum & Cultural Centre de Fort Smith (Crédit photo : Mathieu Beaudoin)

Le Northern Life Museum & Cultural Centre de Fort Smith (Crédit photo : Mathieu Beaudoin)

Le jeudi 19 novembre dernier, à Fort Smith, le Northern Life Museum & Cultural Centre accueillait Patti-Kay Hamilton, ex-journaliste au sein de CBC North.

L’évènement, qui a su attirer une vingtaine de curieux, s’est déroulé dans le sous-sol du musée, entre des murs tapissés d’œuvres produites par des artistes Ténois, dont la plupart ont déjà été interviewés, a-t-on appris, par madame Hamilton elle-même.
Au terme d’une carrière journalistique qui s’est étalée sur près de trois décennies, la résidente de Fort Smith en avait long à raconter. En passant par les courses de chiens de traîneaux, ses excursions en pleine nature, la visite du pape Jean-Paul II en 1984 et les cargaisons de PCB sur le fleuve Mackenzie, la jeune sexagénaire a su charger son bagage professionnel et personnel d’une remarquable série d’histoires et d’anecdotes.
Pourtant, en quittant les bancs de l’école, celle-ci ne se destinait pas du tout au journalisme, a-t-elle avoué avec humour. Ce n’est qu’au début des années 1970, durant le Caribou Carnival de Yellowknife, qu’elle a entamé sa carrière. Accompagnée d’un groupe d’amis déçu de ne pas être informé des résultats et de la progression d’une course de traîneaux à chiens, Patti-Kay Hamilton a décidé de contacter le patron de CBC afin de s’en plaindre. Peu après, sans formation ni expériences connexes, elle se retrouvait sur les ondes de CBC, à bord d’un hélicoptère, avec le mandat de couvrir l’épreuve des mushers durant le Canadian Championship Dog Race.
Ce qui lui apparaissait alors comme un enchaînement d’évènements et de circonstances insolites a fini par l’occuper durant de longues saisons. En effet, madame Hamilton a par la suite multiplié les emplois et les fonctions au sein de CBC North. Elle a travaillé sur divers projets radiophoniques et s’est exercée, notamment, en compagnie de Peter Gzowski, animateur à l’émission Morningside.
C’est donc le récit de ce parcours passionnant, documenté de photos et d’extraits sonores, que la journaliste retraitée a eu la générosité de partager jeudi dernier. Les membres de l’auditoire, qui ont pu profiter d’une tasse de café ou de thé accompagnée de pâtisseries, se sont tous montrés captivés par l’itinéraire de cette femme étonnante qui a su tirer son épingle du jeu, à une époque où les communications, a-t-elle souligné, n’étaient pas aussi aisées qu’elles le sont maintenant.
Depuis son retrait du milieu journalistique, madame Hamilton s’intéresse à l’écriture créative. Elle a d’ailleurs remporté l’édition 2014 du CBC creative Nonfiction prize pour son écrit bref intitulé The hunter and the swan.
Rappelons que le Northern Life Museum & Cultural Centre tenait à encourager les résidents de Fort Smith à participer à sa prochaine exposition, A very Fort Smith Christmas, qui aura lieu durant la période des Fêtes.
Rendez-vous sur la page Facebook du musée pour plus d’informations.