Aménagement urbain : La Territorial Farm Association veut collaborer avec le comité d’embellissement.

10 novembre 2011
0 Commentaire(s)

Réuni samedi, 5 novembre, dernier, le comité d’embellissement d’Hay River a fait part de nouveaux projets pour la prochaine année. Une collaboration entre le comité et la Territorial Farm Association a été évoquée.

Nul doute que le Beautification Commitee et ses membres ne chôment pas ces jours-ci. Voilà terminé la saison de plantations depuis quelques mois que les organisateurs pensent déjà aux projets à venir. Marilyn Barnes, présidente de l’organisme a fait le bilan financier annuel et a aussitôt fouetté ses troupes avec de nouvelles initiatives.

« On va ajouter deux murales à celles installer sur la devanture du North Mart. Elles représenteront l’automne et le printemps » affirme Mme Barnes. De plus, les aînés verront leur Noël illuminé car un sapin sera installé au Riverview Manoir. Par les années précédentes, un arbre avait déjà été posté à cet endroit, mais avait été victime de vandalisme.

Le comité d’embellissement a pour mission de redorer l’image d’Hay River en plantant des arbres et en aménageant des aires de repos. Pour 2012, il poursuivra son projet de mémorial : « on a seulement commencé l’an dernier avec cette idée de parc mémorial. Cela va nécessiter au moins deux ans avant sa pleine réalisation », ajoute Marilyn Barnes. En effet, beaucoup de choses restent à planifier, notamment la localisation et aussi la forme de l’aménagement. Certains membres ont parlé de pierres gravées, d’autres de bancs près de la rivière.

Un partenariat prometteur

Autre initiative importante de l’organisme: la collaboration plus étroite avec la Territorial Farm Association (TFA). L’association a assuré la tenue d’ateliers de plantation d’arbres par le passé et veut s’impliquer davantage. « Les deux organisations veulent préparer une formation où un conférencier d’un collège agricole viendrait initier la communauté à la production de petits fruits », explique Andrew Cassidy, président de la Territorial Farm Association. « Ensemble nous pourrons obtenir plus de fonds. Au lieu de doubler la tâche de travail, on pourra travailler main dans la main sur les initiatives nouvelles », ajoute M. Cassidy.

Toujours dans le but d’informer la population des bénéfices de l’agriculture, la TFA projette l’aménagement d’une maison mobile qui servirait de cuisine collective. Au moment de la récolte, on apprendrait aux gens la conservation des aliments ainsi que leur entreposage. Pour l’instant, l’organisme consacre beaucoup de temps à cette idée.


Pour le Beautification Commitee, les membres se retrouveront en janvier 2012 pour discuter du mémorial ainsi que de la saison de plantation à venir.