La Colonne du 27 janvier 2017

26 janvier 2017

Ligne d’écoute
Le service de ligne d’écoute des TNO (NWT Help Line) étend sa gamme de service pour offrir des séances de groupe et une page Facebook. La ligne d’écoute, un service d’intervention de première ligne en santé mentale, est accessible en tout temps en signalant le 1-800-661-0844. Du soutien et de l’information sont disponibles aux personnes aux prises avec des problèmes de pensée suicidaire, de dépression et d’anxiété, de deuil et d’usage de substances et assuétude aux drogues. Ce service est gratuit, anonyme et confidentiel. Les séances de groupe seront offertes dès le 30 janvier. La page Facebook offrira de l’information en santé mentale. Il sera aussi possible de communiquer avec un intervenant avec le service de messagerie du réseau social.

Cours de cuisine de Saveurs de l’Artisan?
Saveurs de l’Artisan a lancé son tout nouveau site Web, le 20 janvier, sur lequel il est possible d’accéder à l’horaire des cours de cuisine inspirés du Maroc, de l’Inde, de l’Espagne, du Vietnam et du Liban. Les inscriptions s’effectuent à même le site Web et il est conseillé de réserver sa place, celles-ci étant limitées. (www.flavourtrader.com)


Opération pain d’épice
Le groupe de la sécurité routière de la Division G et les détachements de la GRC des TNO ont terminé l’Opération pain d’épice le 1er janvier 2017. En tout, près de 1500 véhicules ont fait l’objet de contrôles routiers. Dans le cadre de la campagne, 22 personnes ont été accusées de conduite avec les facultés affaiblies, comparativement à 29 pendant la même période l’an dernier. De plus, il y a eu moins de suspensions administratives pour conduite d’un véhicule à moteur avec les facultés affaiblies que l’an dernier. « Un c’est déjà trop. Qu’il y en ait 22 ou 29, ou 10 ou 5, le fait est que des gens conduisent encore en état d’ébriété sur nos routes », rappelle le capitaine Todd C Scaplen du groupe de la sécurité routière de la Division G.


L’AFCY se dévoile
L’Association franco-culturelle de Yellowknife dévoile sa programmation hiver-printemps 2017 le jeudi 2 février, dans le cadre d’un 5 à 7 de lancement. L’Association promet des surprises. L’événement se déroule le jour de la Chandeleur, une fête catholique surtout célébrée en Europe. À cette occasion, suivant la tradition française, des crêpes seront servies à tous ceux et celles qui se déplaceront à la Maison Laurent-Leroux. Parions qu’il y aura du sirop d’érable.

Emplois d’été Canada
Les petites entreprises et les organismes qui souhaitent embaucher des étudiants cet été ont maintenant jusqu’au 3 février pour présenter une demande de financement dans le cadre du programme Emplois d’été Canada. Ce programme facilite l’embauche d’étudiants pour l’été en offrant une subvention pour défrayer une partie du salaire d'un étudiant. Les étudiants pourront commencer à travailler dès le mois d’avril.


 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.