Judo : L'or et le Portugal pour Mason Bruneau

26 janvier 2012
0 Commentaire(s)

L’athlète francophone enchaîne les succès et les camps d’entraînement depuis le début de la saison. Il se rendra au Portugal et en Allemagne pour combattre aux côtés de l’équipe nationale de judo.

Le judoka Mason Bruneau connaît un début de saison pour le moins prometteur. En octobre dernier, il revenait avec la médaille de bronze au cou du Québec Open, avec la détermination d’offrir une meilleure performance pour sa prochaine compétition. Et c’est ce qu’il a fait. Grâce à son sérieux à l’entraînement, il a réussi à décrocher l’or, à l’Ontario Open qui avait lieu à Toronto en novembre. Mais Mason Bruneau et son entraîneur, Mario Desforges ne s’assoient pas sur leurs lauriers.
« On a fait le camp d’hiver du centre national, à Montréal, avec Nicolas Gill et des entraîneurs de l’équipe nationale. C’était une bonne compétition, car il y avait ceux qui se préparent pour les Olympiques ainsi que l’équipe américaine, donc cela fait beaucoup de partenaires », commente M. Desforges. Le jeune judoka a eu l’occasion de se frotter aux meilleurs, nouveaux comme anciens champions. 
« C’est très enrichissant de s’entraîner avec Nicolas Gill. C’est un très bon judoka. Il m’a enseigné plusieurs trucs pour m’améliorer », avoue Mason Bruneau, qui n’en était pas à sa première rencontre avec la légende du judo. En effet, ce dernier a eu le privilège de recevoir un programme spécial du maître pour renforcer ses genoux et ses jambes.

Hay River, Edmonton, Portugal

Avec tous ces entraînements et ces compétitions, l’athlète a peu l’occasion de se retrouver à la maison. Cependant, dans une semaine, un événement d’envergure pour les arts martiaux se tiendra à Hay River. Le C3 est une session de formation de trois jours où une quarantaine de judokas, des quatre coins des Territoires du Nord-Ouest, sont conviés. « C’est un camp pour amener les jeunes athlètes des Territoires, ainsi que du Nunavut, ensemble pour montrer nos habiletés et apprendre les uns des autres, donc ça va être très agréable », confie Mason.
De plus, un invité de marque ponctuera l’événement. Il s’agit du maître judoka Akinori Hongo qui a récemment remporté la deuxième place dans la catégorie moins de 100 kg au Championnat Tout Japon 2011.
L’entraîneur du judoka, Mario Desforges, est satisfait de l’évolution de son athlète, mais est conscient du travail qu’il reste à accomplir. « Il a à travailler son endurance et son cardiovasculaire. Il doit aussi améliorer ses techniques avec des judokas de haut calibre. Il a vu que les autres sont capables de le faire tomber aussi, même s’il est lourd », ajoute-t-il en riant.
Enfin, Mason Bruneau a certainement mis son cœur à l’épreuve lorsqu’il a appris que l’équipe canadienne de judo l’invitait sur le vieux continent pour parfaire ses techniques. Il ira donc au Portugal et en Allemagne pour concourir contre les meilleurs au monde, un privilège incroyable pour le jeune sportif. « Quand j’ai appris la nouvelle, j’étais tellement content. L’équipe nationale m’a invité! J’en suis encore tout bouleversé », dit-il, visiblement ému.
Avant cela, il devrait participer à une autre compétition importante, le BC Open, à Vancouver, en février. L’athlète ne se fait pas d’illusions puisqu’il doit toujours surveiller une blessure au genou, mais il souhaite l’emporter. « Cette compétition est importante, mais je ne veux pas me briser les os. Je vais là pour gagner, mais je pense surtout au Portugal et à l’Allemagne », conclut Mason Bruneau.