Chronique d'immigration : L’immigration francophone aux TNO

Recueil de propos exprimés lors des capsules en immigration diffusées sur les ondes de CIVR Radio Taiga, les jeudis matins à 8 heures.

Il y a toujours eu des immigrants francophones aux Territoires du Nord-Ouest. Dès 1930, lors des premières vagues d’immigration liées au secteur minier, beaucoup d’immigrants issus d’Europe sont venus s’installer en terre ténoise. Ainsi, ces derniers contribuent au développement social et économique du territoire depuis des décennies. Il n’y a rien de nouveau au fait que les TNO accueillent des immigrants francophones.
Toutefois, la différence en 2016 est que les immigrants s’installent aux TNO en ayant préalablement vécu ailleurs au Canada. Action communément appelée la migration secondaire. Les immigrants s’installent aux TNO pour vivre l’expérience du Nord et tirer avantage des perspectives économiques.
Selon Statistique Canada, les immigrants francophones ont la plus haute propension à déménager à l’intérieur du Canada; un fait encourageant puisqu’il s’agit d’une occasion pour la communauté d’attirer des gens. À Yellowknife, la Fédération franco-ténoise (la FFT) est porteuse du dossier d’immigration francophone aux TNO. Elle se montre consciente des besoins des immigrants francophones au Canada. Depuis 2009, la FFT accueille et facilite l’intégration des immigrants francophones qui arrivent aux TNO. À long terme, les services de la FFT visent à ce que les immigrants s’intègrent, s’épanouissent et contribuent à la vitalité de la communauté franco-ténoise. Une fois la personne bien intégrée, elle va demeurer dans sa nouvelle communauté, puis elle va contribuer à la vitalité de cette dernière. Un suivi, inclus dans le processus d’intégration lorsque les immigrants vont consulter le coordonnateur du Centre d’accueil francophone — Immigration TNO, vise à vérifier que l’immigrant a consulté les services dont il avait de besoin pour garantir la réussite de son intégration dans la communauté. Et pour s’assurer d’offrir le meilleur service possible, la FFT travaille conjointement avec des organismes francophones des TNO. Par exemple, le CDETNO est un allié incontournable parce qu’il offre des services visant l’intégration sur le marché du travail, l’intégration sociale et économique étant nécessaire pour les immigrants.
Les services d’intégration de la FFT sont offerts au centre d’accueil situé au 5016, 48e Rue à Yellowknife.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.