Élection territoriale à Hay River : L’expérience et la nouveauté se côtoient dans Hay River

06 octobre 2011
0 Commentaire(s)
La soirée électorale de lundi dernier a été pleine de rebondissements, autant dans Hay River North que dans Hay River South.
 
La ville de Hay River était dans une situation électorale particulière, lundi soir dernier. D’un côté, dans la circonscription de Hay River North, trois nouveaux candidats : Robert Bouchard, Roy Slim Courtoreille et Beatrice Lepine. De l’autre côté, dans Hay River South, un scénario semblable à celui de 2007 se reproduisait : Marc Miltenberger affrontait Jane Groenwegen.
 
Le manque d’expérience
 
Pour les électeurs de Hay River North, la tâche n’a pas été des plus faciles. La place laissée par Paul Delorey, député sortant, n’a pas été facile à combler. « C’est un choix difficile à faire parce que les candidats manquent d’expérience », soutient Shane Johnson, un des derniers à voter dans sa circonscription.
 
Le candidat Roy Courtoreille a apprécié son expérience électorale : « La campagne a été très intéressante, on a eu beaucoup de plaisir. J’ai rencontré plusieurs personnes. La bonne chose, c’est qu’on est tous nouveaux. Les électeurs ont le choix. Espérons qu’ils feront le bon. » 
 
À l’arrivée des premiers résultats du vote, une surprise attendait Robert Bouchard. « Nous sommes derrière, en troisième place. Les autres candidats sont très forts et on est maintenant au coude à coude avec treize votes d’écart. On espérait être plus fort mais on va attendre les autres résultats », confie-t-il. L’attente ne fût pas vaine pour M. Bouchard qui a finalement remporté le vote dans sa circonscription. La joie était au rendez-vous dans son équipe et l’on a même sabré le champagne.
 
Des tensions dans le sud
 
La députée sortante, Jane Groenwegen était satisfaite du déroulement de sa campagne et a su reconnaître les efforts de son adversaire de 2007. « On a eu de meilleurs résultats cette année, on est allé chercher un plus grand nombre d’électeurs. Je pense qu’aux dernières élections, Marc Miltenberger était un peu moins connu, mais cette fois-ci il a eu beaucoup de succès. On a bien travaillé tous les deux », souligne Mme Groenwegen.
 
Il faut dire que la candidate était encore une fois bien entourée. Certains de ses supporters la suivent depuis ses débuts, il y a seize ans. Élue par 100 voix sur son adversaire, Jane Groenwegen est consciente que le plus difficile reste à venir : « On travaille très fort durant la campagne et le prix si on remporte, est de travailler encore plus fort pendant quatre ans. Il y a beaucoup d’enjeux différents dans le Nord et on va essayer de faire les choses de façon efficace. »
 
Pour Marc Miltenberger, la soirée a été un peu moins réjouissante. « Les gens sont déçus. On s’attendait à un résultat différent », avoue-t-il. Sa stratégie de campagne, plus traditionnelle (porte-à-porte et affiches) ainsi que ses idées tournées vers l’avenir n’ont semblablement pas joué en sa faveur. Sa campagne a toutefois été différente de celle de 2007 : « On avait une forte équipe cette fois. On croyait avoir le soutien de la collectivité, mais apparemment cela ne s’est jamais manifesté. C’est la dure réalité ». À la suite des résultats décevants de ces élections, Miltenberger a choisi de se retirer du milieu politique. « Je suis un homme d’affaires, ma priorité est mon entreprise. Je vais de l’avant, vers un avenir meilleur. »