10 ans déjà ! : L'école Allain St-Cyr

25 février 2000
0 Commentaire(s)
Plusieurs parents ont travaillé d'arrache-pied durant les années 1980 afin d'obtenir une école homogène de français langue première. Leurs efforts se concrétisent par l'ouverture de l'école, en septembre 1989, à même les locaux de l'école J.H. Sissons.

Le 18 octobre 1989, le nom de l'école est trouvé à la suite d'un concours lancé par les parents. L'école se nommera officiellement, l'école Allain St-Cyr. Ce dernier était un professeur de français arrivé en 1976 qui a ensuite travaillé au sein du ministère de l'Éducation. C'était un francophone engagé, fier de ses racines culturelles. Il fut un des membres fondateurs de l'Association culturelle franco-ténoise (ancêtre de la FFT) dont il a été président durant les premières années. Son nom avait été suggéré par l'enseignante Mona Matthews qui a bien connu Allain St-Cyr, notamment au sein de la troupe de danse « Les cotillons sur neige ». Quelques mois plus tard, l'école emménage dans une maison mobile transformée en établissement scolaire.

En mars 1990, la commission scolaire n° 1 de Yellow-knife donne son accord, avec de sérieuses réserves, pour un programme d'enseignement en français langue première, de la maternelle à la sixième année. L'école compte deux classes et 8 élèves au total. L'inauguration officielle se fait le 28 mars 1990.

Quelques semaines plus tard, plus de 28 élèves sont inscrits pour l'année scolaire suivante et les parents ont plein de projets en tête : obtenir la septième, huitième et neuvième années, favoriser la création d'une garderie francophone et contester la constitutionalité de la loi scolaire devant les tribunaux.

On apprend, en 1991, qu'un manque de financement met en danger la nouvelle école. Joe Handley, sous-ministre au ministère de l'Éducation, tente de couper le financement de base de l'école sous le prétexte que le gouvernement fédéral devrait tout prendre en charge. Il fait cependant volte-face quelques mois plus tard.

En 1992, l'école entame sa quatrième année d'existence. Lisons à nouveau ce que Terry Bradley, directeur de l'école, avait à dire le 22 novembre 1992, lors d'une cérémonie célébrant le 4e anniversaire de l'école : « Les premières classes de l'école Allain St-Cyr ont eu lieu à l'école Sissons, avec neuf élèves. Aujourd'hui l'école possède quatre portatives situées dans la cour de l'école Sissons et plus de quarante élèves. » En 1993, le programme scolaire est étendu et l'école offre désormais un enseignement jusqu'à la 9e année.

En 1994, pour la première fois de son existence, l'école compte trois finissants (Mélanie Rochon, Yan Drolet Mihelic et Maude Prince). C'est aussi l'année de formation du premier Conseil scolaire francophone qui voit le jour le 28 février.

L'année 1995 a été mouvementée. Le ministre de l'Éducation annonce que 3,7 millions de dollars ont été réservés pour la construction d'un bâtiment neuf pour l'école en l'an 2000 puis, quelques mois plus tard, il se ravise. On parle alors de centre scolaire communautaire. Au début de l'année, les parents songent à changer de commission scolaire en espérant finalement obtenir une école digne de ce nom. Cette année marque une étape décisive dans la lutte des parents pour contrôler leur école lorsque la loi 25, modifiant la Loi sur l'éducation, est adoptée. Elle entrera en vigueur en juillet 1996.

En 1996, un autre projet de déménagement, celui-là dans les locaux actuels de l'école William Macdonald, ne fait pas long feu. En 1997, le ministère de l'Éducation revient avec une proposition de construire un nouvel édifice. On parle d'un investissement de 1,7 million. Après une valse politico-intergouvernementale, cette offre est retirée, mais le ministère du Patrimoine vient sauver le rêve et annonce qu'il versera 3 millions de dollars pour construire la nouvelle école. Les premières pelletées se font en 1998 et il incombe à la nouvelle directrice, Julie Bouchard, de coordonner le déménagement. 1999 : Une année inoubliable ! En effet, la rentrée scolaire se fait dans les tout nouveaux locaux de l'école, situés près de l'école William Macdonald. L'école est maintenant dans une excellente position pour entamer le nouveau millénaire.

À tous les parents, élèves et employés qui ont accompagné l'école à un moment ou l'autre au cours des dix dernières années, toutes nos félicitations et soyez fiers de votre nouvelle école.