Entreprenariat : L'Alberta visite les TNO

12 mars 2015
0 Commentaire(s)

Un événement organisé avec le Conseil de développement économique de l'Alberta.
 

L'idée d'établir des partenariats avec des entreprises albertaines vous séduit? À l'instigation du Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest, plusieurs représentants francophones du monde des affaires de nos voisins du Sud seront à Yellowknife du 17 au 19 mars. Il est encore possible, gratuitement, de les rencontrer.
On retrouvera des représentants de divers créneaux comme la construction, l'ingénierie, la production vidéo, etc. Marie-Ève Duperré est agente de développement économique au CDÉTNO. « Ce sont toutes des compagnies avec des francophones dans des postes de décision. Nous avons essayé d'identifier des compagnies dont les marchés ou créneaux étaient complémentaires avec nos membres, explique-t-elle. Mais ce n'est pas ouvert qu'à eux, tout le monde peut participer. »
Il y aura un 5 à 7 de réseautage à l'hôtel Explorer le 17 mars, diverses rencontres avec les acteurs du développement économique des TNO, des rencontres business à business, etc. Une partie du cout de la mission est défrayée par l'Agence canadienne de développement économique du Nord, l'autre par les entrepreneurs albertains. L'événement est organisé de concert avec le Conseil de développement économique de l'Alberta.

Espoirs
L'Alberta est évidemment un marché intéressant pour Manuel Jorge. Sa compagnie Energy Walls oeuvre dans la construction et la rénovation. M. Jorge doit notamment rencontrer des gens de la compagnie Infiniti Homes et leur faire visiter son propre établissement. «Nous pourrons peut-être établir un partenariat s'il y a des intérêts compatibles, dit-il.»

Stephan Gabriele est producteur chez Joe Media, une PME de Calgary de 15 employés, qui fait notamment de la publicité et des vidéos corporatifs. Arrivé de Montréal à l'automne 2013, Stephan a été surpris par le nombre de francophones dans l'Ouest et dans le Nord. « Les gens de l'Est, dit-il ne connaissent d'ici que problèmes comme les déversements de pétrole.»
Et c'est un créneau à exploiter pour Joe Media. L'arrivée en septembre 2014 du nouveau télédiffuseur Unis, dont un des mandats est la représentation des francophones minoritaires, crée des opportunités. La compagnie produit d'ailleurs pour Unis six épisodes d'une série intitulée Chalets Alberta. Un autre télédiffuseur québécois, dont Stephan Gabriele ne peut révéler l'identité, l'a approché pour faire des séries de cinq à 10 épisodes sur des enjeux culturels, économiques et autres, de l'Ouest et du Nord. Le producteur a déjà plusieurs rencontres de prévues à son agenda, entre autres avec la NWT Film Commission, l'Association franco-culturelle de Yellowknife, des gens du secteur de l'édition et de la musique, etc.