Conseil municipal : Ken Latour nommé maire

08 mars 2012
0 Commentaire(s)

Lors d’un conseil spécial, le vendredi 2 mars dernier, les conseillers municipaux de Hay River ont nommé Ken Latour à titre de maire.

La salle du conseil municipal était chargée d’émotions, vendredi dernier, lors de la séance spéciale à la suite de la démission du maire Kelly Schofield. Une vingtaine de personnes de la collectivité étaient présentes afin d’entendre la décision prise par les conseillers. Ces derniers en sont venus à la conclusion que pour garder la stabilité au sein de la ville, il était préférable de nommer un maire plutôt que de procéder à des élections partielles. C’est à l’unanimité que Ken Latour, qui avait pris le poste de maire intérimaire, a été choisi.
« Ken Latour a été un conseiller formidable. Il a une bonne expérience et il a travaillé avec plusieurs maires auparavant. Il a des habiletés fantastiques et il sera capable de réunir l’équipe autour de lui, de ramener au point de mire », assure le conseiller Kevin Wallington.
M. Latour a tenu à rassurer la collectivité en disant qu’il n’y aurait pas de débat public concernant les allégations faites par Kelly Schofield. Le nouveau maire veut aller de l’avant et laisser le MAMC (ministère des Affaires municipales et communautaires) faire son travail. « Le MAMC est déjà là et va conduire son enquête. Nous n’avons rien à cacher. On devra certainement changer certaines choses, à la suite des recommandations, mais nous allons grandir de cette expérience », soutient Ken Latour.
Les conseillers et le maire sont conscients de la tâche ardue qui les attend dans les mois à venir mais M. Latour reste confiant.
« Ce n’est pas une situation agréable et ce n’est pas ce qu’on voulait. Je vois cela comme si on recevait des citrons. Eh bien, on va en faire de la limonade », a-t-il lancé, à la blague.
Le conseiller Kevin Wallington ne croit pas que la collectivité de Hay River ait perdu confiance en son administration, après les récents événements : « Il y a toujours un petit groupe de pessimistes, mais nous préférons travailler avec les gens positifs qui ont des idées pour la ville. Les citoyens veulent des réponses et le MAMC est là pour cela ».

Des résultats bientôt

Le ministère des Affaires municipales et communautaires n’a pas perdu une minute dans cette affaire d’allégations. Dès qu’il a reçu une demande d’enquête de l’ancien maire Kelly Schofield, il a tout de suite élaboré une enquête préliminaire.
« Nous voulions voir d’abord si les allégations étaient de nature sérieuse. Nous avons ensuite envoyé un enquêteur ministériel et le surintendant régional à Hay River pour rencontrer M. Schofield et les membres de l’administration. L’enquête préliminaire n’a pas démontré d’activité criminelle, ce qui est une très bonne chose », reconnaît le député ministre de MAMC, Tom R. Williams.
Les résultats de l’enquête devraient être connus dans les prochains jours. Le ministère a voulu accomplir son mandat dans les plus brefs délais, question de rassurer la population et de faire retomber la pression médiatique sur la ville.
« Nous allons déterminer nos recommandations et ensuite suivre le travail d’évolution qu’aura à faire l’administration de la ville », ajoute M. Williams.

Le maire Ken Latour a assuré aux citoyens qu’il allait faire tout ce qui est en son pouvoir pour le bien de Hay River.