Chronique TNO Santé : Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

11 avril 2013
0 Commentaire(s)

Le 2 avril 2013 marquera une journée historique au Canada pour la communauté autiste. En effet, pour la toute première fois, les Canadiens et Canadiennes reconnaîtront officiellement la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme.

Terminologie
• Autisme est le terme général souvent utilisé pour désigner les troubles envahissants du développement (TED) ou les troubles du spectre autistique (TSA). Pour notre chronique, nous allons utiliser le terme « TSA ».
• Les TSA forment un continuum dont la gravité des symptômes ou des déficiences varie. Ils regroupent : l’autisme (ou trouble autistique), le syndrome d’Asperger et le trouble envahissant du développement non spécifié.
• L’autisme apparaît habituellement durant les trois premières années de vie et touche les garçons quatre fois plus souvent que les filles. Le syndrome d’Asperger est souvent diagnostiqué plus tard, quand l’enfant atteint l’âge scolaire.
• Au Canada, l’autisme frappe environ 1 personne sur 200, peu importe la race, l’origine ethnique, le revenu familial, le mode de vie ou le style parental. Il n’y a pas de « catégorie typique » de TSA ni de « personne typique » atteinte des TSA.

Quelles sont certaines des caractéristiques des TSA?
Les TSA sont caractérisés par des troubles neurologiques qui affectent le fonctionnement du cerveau et altèrent quatre domaines de compétences : la socialisation, la communication, le jeu et l’imagination et la variété des intérêts et des comportements.
• Difficultés de relations sociales : Certaines personnes atteintes ne manifestent aucun intérêt pour les autres. Certaines s’intéressent aux gens, mais ne savent pas parler, jouer ou interagir avec eux. Celles qui parlent ont généralement de la difficulté à amorcer et à soutenir une conversation.
• Troubles de la communication : Le développement du langage et de l’expression orale peut s’amorcer, puis s’arrêter ou se faire très lentement ou encore ne jamais se produire.
• Intérêts restreints et comportements répétitifs : Les personnes atteintes ont parfois des gestes répétitifs et ritualisés comme tournoyer, se bercer sans arrêt, fixer du regard, battre des mains, se frapper, etc. Leurs habitudes semblent parfois bizarres. De légers changements dans la routine quotidienne ou l’environnement – que la plupart des gens gèrent bien – peuvent leur causer une grande détresse.
• Réactions sensorielles étranges : Les personnes atteintes ont parfois du mal à traiter les informations sonores et visuelles. Leurs problèmes sensoriels varient de légers à graves avec des zones de forte sensibilité et d’autres de faible sensibilité.
• Habiletés particulières : Certaines personnes atteintes peuvent retenir des informations d’une manière exacte et détaillée; elles ont une mémoire visuelle poussée et une étonnante facilité à manipuler des données à des fins utiles.

Que cette journée mondiale de l’autisme soit une occasion pour nous tous de nous sensibiliser aux troubles du spectre autistique (TSA), d’aider à améliorer la vie des enfants et des adultes qui souffrent de ce trouble et de favoriser leur inclusion dans la société.


Source
Société canadienne de l’autisme : http://www.autismsocietycanada.ca/
Santé Canada : http://www.hc-sc.gc.ca/hc-ps/dc-ma/autism-fra.php