Chronique TNO Santé : Journée mondiale de lutte contre le sida: "Objectif: zéro"

01 décembre 2011
0 Commentaire(s)

La Journée mondiale contre le sida, qui a lieu le 1er décembre, est l’occasion de commémorer ceux et celles qui nous ont quittés et de sensibiliser le public au sida et à la pandémie du virus du VIH.
Cette année, la campagne porte sur le thème « Objectif : zéro ». Zéro nouvelle infection au VIH, Zéro discrimination et Zéro décès lié au sida.

Quelques statistiques
À l’échelle planétaire, 1,8 million de personnes sont mortes de maladies liées au sida en 2010.
En 2010, environ 34 millions de personnes dans le monde vivaient avec le VIH.
Au Canada, on estime qu’environ 65 000 Canadiens vivent avec le VIH.
L’incidence (le nombre de nouveau cas) d’infection au VIH ne diminue pas au Canada. En 2008, environ 2300 à 4300 personnes ont été infectées par le VIH.

ABC sur le VIH/Sida
Le virus d'immunodéficience humaine (VIH) est le virus qui cause le syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA). Le VIH attaque le système immunitaire, causant ainsi une maladie chronique progressive, rendant les gens atteints vulnérables aux infections opportunistes et aux cancers. La période moyenne dépasse maintenant 10 ans entre le moment où l'infection est transmise et le moment où le sida est diagnostiqué. Il est important de souligner que le sida est une maladie mortelle si aucun traitement n'est entrepris. Il n'existe aucune façon de le guérir. Le traitement qui existe arrête l’évolution de la maladie.

Il y a un risque élevé de contracter l'infection du VIH en cas de :
relations sexuelles non protégées (anales ou vaginales);
partage d'accessoires sexuels;
partage de seringues ou de dispositifs servant à l'injection de drogues ou de stéroïdes;
le VIH peut aussi se transmettre de la mère à l'enfant durant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement.
Le VIH ne peut pas se transmettre par :
les contacts occasionnels courants;
les poignées de main, les embrassements ou les baisers;
la toux ou les éternuements;
le don de sang;
la nage en piscine, ou l'utilisation d'un siège de toilette;
le partage d'ustensiles de cuisine ou l'utilisation d'une fontaine d'eau;
les moustiques, d'autres insectes ou les morsures d’animaux.

Réduire les risques par la prévention
Le VIH/sida demeure une maladie mortelle. La prévention est la seule solution. Il peut se transmettre uniquement par le sang, le sperme, le liquide prééjaculatoire, les sécrétions vaginales et le lait maternel.
Si vous êtes sexuellement actif et que vous avez des partenaires multiples, utilisez toujours et correctement un condom.
Si vous vous injectez des drogues ou des stéroïdes, ne partagez jamais d'aiguille ou autre dispositif d'injection.
Si vous êtes enceinte et avez des inquiétudes au sujet du VIH, demandez à votre médecin de vous faire subir un test. Un traitement précoce au moyen d'une médication peut prévenir la transmission du VIH de la mère au bébé.
Si vous vous faites faire un tatouage, un perçage, de l'électrolyse ou un traitement d'acupuncture, assurez-vous que ce soit par un professionnel qui prend les moyens adéquats pour prévenir les infections.

Source :
Santé Canada - Vie Saine/VIH-Sida- HYPERLINK "http://www.hc-sc.gc.ca" www.hc-sc.gc.ca