Chronique Santé TNO : Journée mondiale contre le cancer

06 février 2014
0 Commentaire(s)


Chaque année, le 4 février, se tient la Journée mondiale contre le cancer. Le thème cette année est « Ensemble, c’est possible ». Il s’agit d’une occasion pour mettre l’accent sur l’importance d’un dépistage et d’une détection précoce du cancer.
Le cancer apparaît à partir d'une seule cellule. La transformation d'une cellule normale en cellule tumorale est un processus qui se déroule en plusieurs étapes. Il y a généralement une évolution vers une lésion précancéreuse puis vers une tumeur maligne, qui peut se répandre et former des métastases.
Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence spécialisée de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de publier le Rapport 2014 sur le cancer dans le monde (World Cancer Report 2014). Selon Dr Christopher Wild, directeur du CIRC, « une plus grande mobilisation pour la prévention et la détection précoce est maintenant absolument nécessaire, pour compléter les traitements et faire face à l'augmentation alarmante du fardeau du cancer au niveau mondial ».

D’après les données de l’OMS, le journaliste d’ICI Radio-Canada résume bien le cancer en onze points :
1. Il existe plus d’une centaine de cancers pouvant affecter n’importe quelle partie de l’organisme.
2. En 2012, le cancer a été à l’origine de 8,2 millions de décès, soit environ 13 % de la mortalité mondiale.
3. Près de 70 % des décès de cancer surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.
4. Les cinq cancers les plus fréquents chez les hommes sont : cancer du poumon, de l’estomac, du foie, du colorectal et de l’œsophage.
5. Les cinq cancers les plus fréquents chez les femmes sont : cancer du sein, du poumon, de l’estomac, du colorectal et du foie.
6. Le cancer du poumon est de loin le plus meurtrier avec 1,6 million de décès en 2012.
7. Le tabagisme est le facteur de risque le plus important, entrainant dans le monde 22 % de la mortalité par cancer.
8. Un cinquième des cancers enregistrés dans le monde sont causées par une infection chronique, par exemple le papillomavirus humain (HPV), à l’origine du cancer du col de l’utérus et le virus de l’hépatite B (HBV) qui provoque le cancer du foie.
9. Tous les patients souffrants pourraient être soulagés s’ils bénéficiaient des connaissances en matière de soins palliatifs et de lutte contre la douleur.
10. Plus de 30 % des décès par cancer pourraient être évités, en ne fumant pas, en ayant une alimentation saine, en ayant une activité physique et en modérant sa consommation d’alcool.
11. Dans les pays développés, jusqu’à 20 % des décès par cancer pourraient être prévenus grâce à la vaccination contre le HBV et le HPV.

Ensemble, démystifions collectivement les préjugés et les mythes sur le cancer en exposant des faits réels. Le tiers des cancers les plus courants peuvent être évités. Faisons notre part.

Ressources
Organisation mondiale de la santé (OMS) : Cancer. http://www.who.int/cancer/fr/
ICI Radio-Canada : Le cancer, un fléau toujours en progression. http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/science/2014/02/03/001-cancer-previsions-oms.shtml