Radio Taïga : Java d'enfer à l'After 8

23 octobre 2014
0 Commentaire(s)
De gauche à droite, Christine Aye et Gloria Guns, de Scary Bear Soundtrack. Les deux femmes jouent du synthé, Christine chante. Gloria joue habituellement de la guitare, mais ne l'aura pas à Yellowknife. (denise lebleu)

De gauche à droite, Christine Aye et Gloria Guns, de Scary Bear Soundtrack. Les deux femmes jouent du synthé, Christine chante. Gloria joue habituellement de la guitare, mais ne l'aura pas à Yellowknife. (denise lebleu)

CIVR 103,5 abandonne la formule radiothon pour un spectacle-bénéfice
 

Les artistes arctiques Scary Bear Soundtrack, Gregory Patrick McLaughlin et Navaluvu se partageront l'affiche du spectacle-bénéfice de CIVR le 8 novembre à l'After 8 de Yellowknife, au 5001 Forrest Drive. Le directeur de la programmation de l'Alternative musicale à Yellowknife, Batiste Foisy, est bien fier de réunir ces créateurs du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest sous le titre générique de Terra Incognita.
Installé à Cambridge Bay, Scary Bear Soundtrack s'inscrit dans une tendance actuelle à revisiter le son des années 80. « Cocteau Twins, New Order, j'adore ce vieux son synthé pop », s'exclame Gloria Guns, qui compose les paroles et les musiques d'un duo complété par Christine Aye. « C'est, décrit Batiste Foisy, de la musique de synthés pour danser, avec des textes abordant parfois des problématiques sociales comme le suicide, le harcèlement, la politique des genres. »
The longuest Night, le dernier enregistrement de Scary Bear Soundtrack, date de septembre dernier; il a été fait avec la collaboration de Avid Napper, avec qui Gloria échangeait des pistes sonores par courriel. Le groupe, initialement composé de quatre femmes, n'a jamais joué hors du Canada, mais a recueilli l'intérêt et parfois les éloges et des critiques en Oklahoma, au Groenland et en Grande-Bretagne. « C'est notre premier gros show à Yellowknife, s'enthousiasme Gloria. Nous espérons faire danser les gens! »

Électro
Ashley et Sammy sont des artistes multidisciplinaires qui jouent en direct leurs compositions à Radio Taïga, dans leur émission Nuvotera. Ils ont enregistré plusieurs de ces compos, comme Datura Mantra et Phantom Fantasy, sous le nom Navaluvu. Leur électro d'avant-garde sera également à l'affiche de Terra Incognita. Navaluvu se caractérise par « un fond industriel avec un lyrisme bonbon », avance Batiste Foisy avec le sens de la formule qu'on lui connaît (si vous le connaissez pas, essayez, c'est goûteux). « Mais ils feront de la musique de performance, ajoute-t-il, alors on ne sait pas à quoi s'attendre. Je remercie Pascaline Gréau de m'avoir présenté ces artistes inclassables. »
Enfin, le multi-instrumentiste Gregory Patrick McLaughlin écrit et joue de la musique depuis près de deux décennies. On a pu l'écouter en tant que guitariste principal des Trade Offs lors de l'édition 2013 de Folk on the Rocks, et, la même année, comme bassiste de Erebus & Terror au Festival NWT Pride.
« À Terra Incognita, précise Gregory, je jouerai des pièces vocales et instrumentales, avec une combinaison d'échantillonnages électroniques et de guitares électriques et acoustiques. Globalement, le son sera ambiant/rock. »

Renouveau
Le public est invité à l'After 8 dès 17 h. À partir de 19 h, avant le spectacle, tous les animateurs locaux de Radio Taïga participeront à une émission spéciale diffusée en direct.
Alors, pas de radiothon en 2014? « Depuis 13 ans qu'elle est utilisée, soutient Batiste Foisy, tout le monde, moi y compris, s'est un peu tanné de la formule. Je voulais quelque chose de plus original, de plus festif. » Le terme collecte de fonds, jugé peu engageant, ne trouve pas davantage grâce aux yeux du directeur de la programmation. « J'aime mieux, dit-il, parler de lancement, de concert. C'est une occasion de célébrer Radio Taïga. »
... Et de contribuer à sa santé financière. D'ailleurs, les dons sont acceptés.