Un cri d’alarme : Industrie du tourisme aux T.N.-O.

26 novembre 1999
0 Commentaire(s)
Le regroupement commercial Northwest Territories Arctic Tourism, lance un cri d’alarme face aux résultats déplorables du développement de l’industrie touristique des T.N.-O. Au cours des cinq dernières années, le nombre de visiteurs ne s’est accru que de 1 % aux T.N.-O. alors que les autres juridictions canadiennes ont connu une hausse moyenne de la fréquentation touristique de 10 %.

« Les voyages de loisir estivaux vers les T.N.-O. ont chuté de 10 % depuis 1994 et seul un accroissement des voyages d’affaires a pu garder notre industrie au même niveau qu’en 1994 », a expliqué Richard Lafferty, président du Northwest Territories Arctic Tourism. Selon M. Lafferty, la diminution des dépenses gouvernementales liées au tourisme a un lien direct avec la croissance limitée de cette industrie. On parle même de décroissance. Il estime que l’industrie est trop petite pour être autonome et, à moins que du financement gouvernemental ne soit injecté, elle continuera de décliner.

En 1996, plus de 2 millions de dollars ont été dépensés par le GTNO afin de supporter la mise en marché et le développement du tourisme. Ce budget n’est plus que de ½ million de dollars. De son côté, le gouvernement du Yukon dépense annuellement 2,5 millions de dollars pour la promotion du tourisme et ajoute 2,2 millions additionnels pour le développement de produits touristiques.

Le Northwest Territories Arctic Tourism profite de la période électorale afin de sensibiliser les candidats à cette situation ainsi qu’au grand potentiel économique que représente ce secteur. « L’exploitation minière a été la principale préoccupation du GTNO au cours des deux dernières années. On reconnaît d’emblée la contribution des mines dans les T.N.-O., mais on croit qu’une attention équivalente doit être porté au tourisme et aux possibilités qu’il offre pour les T.N.-O. », a souligné Richard Lafferty.

Le regroupement encourage aussi le GTNO à conclure une entente de développement économique avec le gouvernement du Canada comme celle qui avait fourni le financement pour la campagne de 1996.

    L’industrie du tourisme
  • Un secteur économique représentant un peu moins de 50 millions de dollars pour l’économie.
  • 50 000 visiteurs viennent aux T.N.-O. durant l’été (de mai à septembre). De ce nombre, 18 252 sont des vacanciers, 18 490 voyagent par affaires et 8479 viennent visiter amis et parents.
  • 8080 visiteurs voyagent par agrément en dehors de la période estivale.