Mouvement collectif : Ils marchent pour la cause

14 juin 2012
0 Commentaire(s)

Près de 500 personnes ont assisté et pris part à la nuit de la 9e édition du Relais pour la vie, le vendredi 8 juin, sur le terrain de l'école William McDonald de Yellowknife. À nouveau cette année, les membres des quelques équipes se sont relayés pendant 12 heures pour soutenir la cause du cancer.

Ils étaient nombreux, ces marcheurs, à braver le ciel sombre et à combattre les moustiques vendredi soir à l'occasion du 9e Relais pour la vie.
L'ambiance était à la fête et les sourires se dégageaient des visages des participants et de leur famille venue pour les encourager.
Diverses activités étaient proposées parallèlement sur le site, tels que du bingo, du zumba et des jeux d'habiletés. De plus, une tente en forme de château avait été installée pour les plus jeunes. Des groupes locaux présentaient également des performances.
De 19 h à 7 h, les équipes ont parcouru à maintes reprises les 366 m de la piste d'athlétisme. Celles-ci, composées de 8 à 15 personnes, disposaient d'une tente sur le terrain pour se reposer tour à tour. Les participants pouvaient marcher ou courir à leur guise et selon leur degré d'énergie.
Appuyées financièrement par les contributions volontaires, les équipes avaient amassé, à la fin de l'événement, plus de 200 000 $. Les dons sont d'ailleurs acceptés jusqu'à la fin du mois de juin. De nombreux commanditaires ont d'ailleurs participé à la réussite du Relais en permettant aux gens sur place de se nourrir adéquatement.
Les nombreux bénévoles participant à l'organisation et à la réalisation de la marche travaillaient depuis plusieurs mois afin de mettre en branle cette soirée.
Madame Nancy Lécuyer, qui en était à sa première année en tant que bénévole à Yellowknife, mais qui avait antérieurement marché pour la cause au Québec, a avoué avoir eu beaucoup de plaisir à participer au Relais pour la vie.


Une éprouvante soirée

Une commémoration a eu lieu en l'honneur des proches disparus des suites du cancer. On estime qu’il y aura 275 700 décès au Canada causés par le cancer en 2012. Des lampions, au coût de 5 $ qui étaient remis à la fondation, étaient placés le long de la circonférence et ont été allumés vers 22 h par les familles des défunts ou avec l'aide des bénévoles.
Tous avaient des raisons personnelles de se joindre à la marche. Pour certains, c'était une occasion de penser à des défunts, de venir en aide à la collectivité ou de se rallier à la cause.
« Je le fais pour le rassemblement de gens qui sont unis pour la cause, par solidarité.» a dit, Madame Emma St-Amour, participante au Relais pour la vie 2012.
Pour garder en mémoire le beau geste qu'ils ont posé lors de cette nuit, les marcheurs pouvaient se procurer un ruban coloré sur lequel, chaque tour de piste, ils ajoutaient une bille pour compter le nombre total de tours effectués.


Une belle initiative pour une cause qui ne devrait exister… Des combattants, voilà ce qu'ils étaient vendredi dernier.