Hydroélectricité : Il faut être plus clair

16 décembre 2010
0 Commentaire(s)

Le projet d’agrandissement du barrage hydroélectrique Taltson au sud-est des TNO vient de subir un contrecoup.

Le projet d’accroitre la capacité du barrage hydroélectrique Taltson de 36 Mégawatts avait été accepté par L’office d’examen des répercussions environnementales de la vallée du Mackenzie (OEREVM) en août 2010. Depuis, Deze Energy Corporation, le promoteur de ce projet, attendait la décision du ministère des Affaires indiennes et du Nord. Celle-ci est finalement arrivée le 10 décembre dernier, et demande à l’Office d’examen de compléter son travail sur l’impact d’une ligne électrique contournant l’est du Grand lac des Esclaves pour alimenter les opérations minières situées au nord de Yellowknife. Dezé energy corporation compte trois partenaires qui soutiennent ce projet : la NWT Energy corp qui est une filiale de la Société d’énergie des Territoires du Nord-Ouest, est associée avec la Métis Energy Corp. et l’Akaitcho Energy Corp.

La Société d’énergie des Territoires du Nord-Ouest affirme que pour l’instant il ne serait pas approprié pour elle de commenter sur ce dossier et cela tant que l’office d’examen n’aura pas annoncé quel est l’impact de cette décision sur le processus de révisions de ce projet. Elle a toutefois expliqué qu’une réponse du gouvernement demandant plus d’information sur un sujet précis d’un projet n’était pas une chose rare.