Santé : Harper fait des annonces

02 septembre 2011
0 Commentaire(s)
Monté à bord d'un appareil stationnaire de Buffalo Airways, le premier ministre canadien, Stephen Harper, salue la foule et les reporters. (Photo : Hélène Boulay)

Monté à bord d'un appareil stationnaire de Buffalo Airways, le premier ministre canadien, Stephen Harper, salue la foule et les reporters. (Photo : Hélène Boulay)

Lors de sa sixième tournée nordique, le premier ministre du Canada s’est intéressé aux soins de santé prodigués dans les trois territoires.

Après la condition des routes, les aires de protections environnementales ou la souveraineté des années antérieures, c’est la santé qui, cette fois-ci, a reçu l’attention du premier ministre Stephen Harper lors de sa traditionnelle tournée nordique estivale. À Yellowknife, le 25 août 2011, au milieu de sa visite des trois territoires canadiens, le chef du gouvernement du Canada a annoncé la prolongation de l’initiative de viabilité du système de santé des territoires (IVSST).

Devant les trois premiers ministres territoriaux et les députés de l’Assemblée législative ténoise, le premier ministre a déclaré que ce serait à raison de 30 millions par année que le financement de cette initiative débutée en 2005 serait prolongé pour les deux prochaines années (2012 à 2014), soit jusqu’à la date d’établissement d’un nouvel accord sur la santé au Canada. Les fonds serviront à financer des initiatives d’une durée limitée dans les domaines de santé, tels que la gestion des problèmes de santé mentale et de maladie chronique, les ressources humaines et le transport. Alors que ce financement cessera dans deux ans, une partie des fonds fédéraux devra également servir au renforcement des mesures de rendement du système de santé dans le Nord et à la mise en œuvre de stratégies pour réaliser d’autres économies sur le plan des systèmes de transport médicaux.

« Nous croyons à l’amélioration des soins de santé, nous croyons au futur du Nord, alors nous améliorons les services de soins de santé pour les résidents septentrionaux », a exposé le premier ministre un peu avant de détailler les quatre piliers de la stratégie nordique du gouvernement canadien (la souveraineté arctique, le patrimoine environnemental, le développement économique et social, la gouvernance nordique). Reconnaissant que les défis en matière de soins de santé sont particulièrement importants dans les territoires, il a admis qu’il était plus difficile d’assurer des services de santé dans le Nord. « Il y a des problèmes de distance et de petites populations. Le Nord semble aussi détenir des taux d’incidence plus élevés de maladies cardiaques et de tuberculose, et les coûts de transport vers les centres plus importants du Sud pour les traitements spécialisés sont très élevés », explique le premier ministre.

Floyd Roland, le premier ministre des Territoires du Nord-Ouest, a accueilli cette annonce avec satisfaction, mentionnant que si Ottawa n’avait pas réinvesti dans cette initiative, le gouvernement ténois aurait dû imposer des compressions budgétaires à de nombreux autres programmes.

Le premier ministre du Canada a profité de sa visite en capitale ténoise pour remercier le travail de la seizième Assemblée législative des TNO, qui vient de conclure son mandat de quatre ans. « Je veux dire merci à tous les députés de ce territoire. Nous regretterons ceux qui décideront de ne pas participer aux prochaines élections et tout particulièrement M. Floyd Roland, qui a décidé de se retirer de la vie publique. Nous lui sommes reconnaissant de son engagement et il va nous manquer », a dit Stephen Harper comme salutation au premier ministre ténois qui a décidé de ne pas se présenter aux élections territoriales du 3 octobre prochain.