L'AFN lance son nouveau site Internet : Grâce à une subvention d'Industrie Canada

26 mars 1999
0 Commentaire(s)
En fin de semaine dernière, l'Association francophone du Nunavut a procédé au lancement de son nouveau site web NORDICITE.COM à l'occasion de la Fête de l'Internet de la francophonie mondiale. Ce nouveau site se veut une porte d'entrée à toutes les ressources en français des régions nordiques du Canada.

La Fête de l'Internet a été organisée par le gouvernement français qui avait passé le mot d'ordre dans ses ambassades de répertorier et de créer des liens avec des sites en français présentant un intérêt particulier pour des internautes du monde entier.

Du côté du Nunavut, l'AFN a sauté sur l'événement pour inaugurer son site NORDI-CITE.COM. Le Webmestre, Stéphane Cloutier, avait donné rendez vous aux Internautes sur le « chat » de la piste amérindienne, un forum écrit en temps réel, afin de venir discuter avec l'explorateur François Beiger.

Celui-ci a entrepris il y a un peu plus de deux mois la traversée du Nunavik en traîneau à chiens. À chaque communauté inuit rencontrée sur son chemin, François Beiger, écrit son journal quotidien qu'il met ensuite en ligne sur son site Internet. Parti de Chissassibi, sur la côte est de la Baie d'Hudson, Beiger aura parcouru plus de 2300 kilomètres quand ses chiens fouleront le sol de Kuujjuaq au début d'avril.

Plus de soixante internautes, provenant principalement de la France et du Québec, se sont pointés aux rendez-vous de NORDICITE.COM pour y aborder différents sujets avec l'explorateur français qui vit maintenant au Québec depuis six ans. Nourriture des chiens, conditions de la neige, réception par les diverses communautés inuit, mais aussi les internautes ont discuté de trisomie, maladie du système nerveux communément appelée mongolisme.

François Beiger, qui a un fils trisomique agé de 25 ans, profite de son voyage pour susciter l'intérêt du public autour de la trisomie et amasser des fonds pour la recherche sur cette maladie.

Le nouveau site NORDICITE.COM établit un lien direct au magazine virtuel de l'AFN, le Toit du monde. Vous y trouverez aussi des liens vers chacune des cinq régions nordiques du Canada, c'est à dire, d'est en ouest, le Labrador, le Nunavik, le Nunavut, les Territoires du Nord-Ouest et le territoire du Yukon. En plus d'un texte général d'introduction à la région choisie, les internautes pourront fouiller dans une sélection des meilleurs sites en français concernant chacune de ces régions. De son côté, le Toit du monde, qui est resté jusqu'ici un magazine virtuel, a élargi ses horizons à toutes ces régions nordiques du Canada.

Avec la division du mouvement associatif francophone, suite à la création du Nunavut, l'AFN se trouvait devant le défi de mettre sur pied une publication francophone territoriale pour le Nunavut. Voilà pourquoi, depuis maintenant trois ans, l'AFN a mis en ligne le Toit du monde, grâce à des fonds de tiroir généreusement avancés par la Fédération Franco-TéNOise.

Aujourd'hui, plus de 1500 visiteurs cliquent sur le site du TDM à chaque mois pour aller lire les articles!

Pour aider à la promotion de NORDICITE.COM et du TDM, l'AFN a décidé de se lancer dès maintenant dans la publication d'une édition sur papier glacé, format magazine, qui devrait être disponible dans les premières semaines d'avril. Le magazine qui porte principalement sur la création du Nunavut et les défis que pose la vie dans le Grand Nord servira de carte de visite de l'AFN, autant à l'intérieur de la FCFA qu'au prochain Sommet de la Francophonie de Moncton.

La production du nouveau site NORDICITE.COM, de même que la réorganisation panca-nadienne du Toit du monde ont été rendu possibles grâce à une subvention d'Industrie Canada dans le cadre de son programme des Francommunautés virtuelles du Canada. Ce programme cherche à promouvoir l'accès au réseau Internet principalement dans les communautés francophones hors-Québec.

L'annonce officielle de ce programme a été faite à Ottawa par M. Ronald Duhamel, Secrétaire d'État (Sciences, Recherche et Développement), lundi, le 22 mars dernier.