Prêt à informer le public : Gouvernements autochtones

29 octobre 1999
0 Commentaire(s)
Le gouvernement des T.N.-O. a rendu public le 21 octobre dernier une trousse d’information visant à sensibiliser le public sur la question des gouvernements autonomes autochtones. Cette trousse a été conçue par un groupe de travail du gouvernement territorial avec l’aide technique ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien. " C’est vraiment un effort important qui a été fait pour que les gens puissent comprendre cette question ", a expliqué Zoe Raemer, du ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien.

Dans un premier temps, la trousse sera distribuée aux organisations autochtones des T.N.-O. ainsi qu’aux conseils de bandes, aux municipalités et dans les écoles. Le gouvernement compte ensuite se servir de la trousse pour lancer une campagne auprès du public.

" Il est important de reconnaître que le but de cette trousse est éducationnel. Il ne s’agit pas d’un énoncé de politique du gouvernement ni ne reflète la position du gouvernement ", a souligné le premier ministre, Jim Antoine.

La trousse totale contient environ 60 pages d’information réparties en cinq livrets. Le premier livret Comprendre les gouvernements autonomes, présente un survol de la question. Par la suite, les livrets suivants abordent plus en détail certains aspects reliés à cette question comme la relation entre les autochtones et les gouvernements, le processus de développement constitutionnel dans les T.N.-O., le gouvernement dans sa forme actuelle et un portrait socio-démographique du Nord.

Cette trousse sera le fer de lance de la campagne d’information du gouvernement sur ce sujet. En analysant les réactions des gens, le gouvernement sera plus en mesure d’établir une stratégie appropriée pour la négociation et la mise en place de gouvernements autonomes autochtones. La façon dont s’opèrera cette campagne variera beaucoup d’une région à l’autre. Ainsi, dans les régions actuellement en négociation pour la signature d’entente sur les gouvernements autochtones (le Delta, Deline et les Dogribs du North Slave), la campagne d’information se fera dans le cadre d’une collaboration entre le gouvernement territorial, le gouvernement fédéral et les organisations autochtones.

Malgré le caractère relativement volumineux du document, il n’est pas encore prévu d’en publier une version abrégée. En effet, deux groupes témoins (un à Inuvik et un à Yellowknife) ont mis à l’épreuve une ébauche de cette trousse avant que la version finale ne soit conçue et publiée.