C'est pour la communauté : Garderie Plein soleil

10 avril 1998
0 Commentaire(s)
Une nouvelle coordonnatrice vient d'être embauchée à la garderie Plein soleil. Son message : à près d'un an d'un déménagement définitif dans le futur bâtiment de l'école Allain St-Cyr, la garderie souhaite que la communauté francophone l'appuie dans son développement.

Au fil des ans, la garderie Plein soleil a souvent fait face au même problème crucial : trouver un endroit approprié, à prix abordable, où réaliser ses activités. Cette période est finalement révolue. D'ici quelques semaines, la garderie devrait déménager ses pénates dans un édifice situé en face du motel Igloo Inn. Le local y est adéquat pour les activités de la garderie et le coût du loyer est raisonnable.

Cet emplacement ne sera cependant que temporaire. En effet, dès que la construction sera achevée, la garderie emménagera dans ses locaux définitifs à même le bâtiment de l'école Allain St-Cyr.

Cette question de la localition, qui est à toute fin pratique résolue, ne constitue pas la principale préoccupation de la nouvelle coordonnatrice de la garderie, Arlette Fonteneau. Pour elle, il s'agit de s'assurer que la communauté francophone de Yellowknife appuie fortement la seule garderie communautaire pour les enfants de langue française.

Actuellement, il y a une vingtaine d'enfants inscrits à la garderie soit 10 à la pré-maternelle et 9 en garderie. Dans le nouvel emplacement, la garderie pourrait accueillir jusqu'à 30 enfants, niveau similaire à ce qu'elle pourra recevoir lors de l'emménagement à l'école Allain St-Cyr.

Comme il y a beaucoup d'enfants inscrits à mi-temps, notamment avec les activités de pré-maternelle le matin, il reste donc quelques places disponibles en après-midi.

Arlette Fonteneau nous arrive de Bordeau, en France, en passant par Montréal. Outre-Atlantique, elle a uvré pendant une douzaine d'années dans des garderies. La situation était bien différente là-bas car c'était la municipalité qui était responsable de la garderie tant à titre de gestionnaire qu'à titre de principal bailleur de fonds.

On se souviendra des péripéties ayant entourées la localisation de la garderie dans la vieille ville, au moment de son ouverture. La question du zonage avait alors causé bien des problèmes, surtout avec des voisins qui se plaignaient face à l'ouverture prochaine d'une garderie. Cette fois-ci, la question du zonage n'est qu'une technicalité et le conseil municipal devrait adopter les amendements nécessaires aux règles de zonage sans difficulté.

Le rapprochement prochain entre la garderie et l'école Allain St-Cyr découle d'un lien tout naturel entre les deux institutions. En effet, non seulement les parents se retrouvent-ils souvent avec des enfants aux deux endroits mais aussi, la garderie vient soutenir le développement même de la seule école de langue française de Yellowknife, en préparant adéquatement les très jeunes enfants pour une entrée réussie à l'école. Des rencontres avec la monitrice de maternelle à l'école permet d'adapter les programmes. Et c'est sans compter que les parents n'auront bientôt qu'un seul arrêt pour laisser leurs enfants à la garderie et à l'école.

C'est donc un avenir stable qui attend la garderie Plein soleil mais il est important que les parents francophones n'hésitent pas à confier leurs enfants aux bons soins de la garderie.