Rétrospective 2015 : Francophonie des TNO

07 janvier 2016
0 Commentaire(s)
La plainte du citoyen George Lessard sur les services en français à l’autorité du logement de Yellowknife a été un élément déclencheur dans le dossier controversé du rôle et de la compétence de la Commissaire aux langues des TNO. (Archives L’Aquilon)

La plainte du citoyen George Lessard sur les services en français à l’autorité du logement de Yellowknife a été un élément déclencheur dans le dossier controversé du rôle et de la compétence de la Commissaire aux langues des TNO. (Archives L’Aquilon)

Janvier
Les clowns Clopin Lanouille et Monsieur Nono arrivent aux Territoires du Nord-Ouest dans le cadre du festival Folies pour enfants, coproduit par l’Association franco-culturelle de Yellowknife. Leur parcours les amène à Yellowknife, à Hay River et à Fort Smith.

Après 13 mois d’attente, George Lessard a reçu de la commissaire aux langues officielles des Territoires du Nord-Ouest, Snookie Catholique, une réponse à sa plainte : elle n’a pas l’autorité pour investiguer sur cette plainte puisque l’Office local d’habitation de Yellowknife n’est pas l’un des organismes visés par la Loi sur les langues officielles des TNO.
Mais en février, la Société d’habitation des Territoires du Nord-Ouest annonce que d’ici le 31 mars 2016, elle aura achevé sa mise en œuvre des services en français à Yellowknife, Inuvik, Hay River et Fort Smith.
 

Février
L’Aquilon et Radio Taïga offre gratuitement une session de formation en journalisme à Yellowknife le samedi 21 février.

Le Comité permanent sur les programmes sociaux, présidé par le député Alfred Moses, a ratifié à l’unanimité le 2 février le projet de loi 38, Loi modifiant la Loi sur le jury. La Fédération franco-ténoise (FFT) approuve le projet de loi, mais demande à être consultée avant l’adoption du règlement.

L’Association franco-culturelle de Hay River (ACFHR) décidera le 22 mars prochain en assemblée générale si elle appuie sa dissolution — ou sa reconfiguration — au bénéfice d’une association qui couvrirait le sud du Grand lac des Esclaves, dont Fort Smith.

« Un bon point de départ pour une collaboration plus étroite. » C’est ainsi que le directeur général de la FFT, Jean de Dieu Tuyishime, a qualifié sa rencontre avec une dizaine de sous-ministres du gouvernement des TNO et leurs adjoints le 24 février à Yellowknife.

Une réflexion sur l’identité et un regard sur le processus de création, voilà ce qu’offre un documentaire pour l’instant sans titre qui sera présenté au Capitol de Yellowknife le 27 mars.

La dernière fin de semaine de février, huit jeunes des écoles francophones de Yellowknife et Hay River et des classes d’immersion de Fort Smith et Inuvik se sont rencontrés dans la capitale des TNO pour mettre la dernière touche au projet, faire une réflexion sur l’identité et poser un regard sur le processus de création. Le documentaire pour l’instant sans titre sera présenté au Capitol de Yellowknife le 27 mars.
 

Mars
Patrimoine canadien annonce un total canadien de 35 millions $ pour 350 organismes.

L’Association des francophones du delta du Mackenzie (AFDM) tenait sa cabane à sucre annuelle le 29 mars dernier dans le cadre du Muskrat Jamboree d’Inuvik. Plus de 200 personnes se sont régalées des délices de l’érable alors que les bénévoles de l’AFDM ont trimé dur à la cabane à sucre annuelle.

Avril
Un commissaire et au moins un employé à temps plein, la connaissance du français et d’une langue autochtone, l’accès à des services juridiques et de traduction : voici quelques-unes des recommandations contenues dans le mémoire de la Fédération franco-ténoise (FFT) sur le Commissariat aux langues officielles.

Mai
Le 4 mai, un nouveau coordonnateur de Service Jeunesse TNO (Alexandre Assabgui) entre en fonction.

Subventions, gestion du temps et des projets : tels étaient les thèmes à l’ordre du jour lors de la rencontre du 13 mai entre Patrimoine canadien et la Fédération franco-ténoise.

Juin
Selon un rapport de Statistiques Canada, de tous les immigrants, les francophones sont ceux qui ont la plus haute mobilité. C’est afin de les attirer au Nord que la Fédération franco-ténoise a accompagné le Conseil de développement économique des TNO au Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec les 9 et 10 juin.

Après quatre années à la direction générale de la Garderie Plein Soleil, Stéphanie Roy s’en va vers de nouveaux défis, avec l’assurance de laisser derrière elle un établissement en bonne santé à une remplaçante de confiance. Annie Gourde prendra la relève.

Juillet-août
C’est une saison estivale bien chargée qui remplit le quotidien de Sylvain-Henri Simard. Il a amorcé l’été le 21 juin par un séjour au Nunavut et l’auteur-compositeur-interprète et enseignant profite de son été pour voyager d’un territoire à l’autre.

La Fédération franco-ténoise (FFT) et le Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDÉTNO) veulent désormais offrir des services bilingues. Ils devraient savoir à la mi-décembre si Citoyenneté et immigration Canada (CIC) leur accordera, pour trois ans, un budget global d’environ 2 millions $.

Dans le cadre d’une nouvelle initiative, le Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest et la Fédération franco-ténoise se sont associés pour présenter des ateliers de causerie en français aux nouveaux arrivants.

Les 5 et 12 août derniers, en après-midi, au Javaroma, se tenait les deux premières rencontres de discussion en français animées par l’agente en recrutement, immigration et employabilité, Audrey Marceau, et le coordonnateur d’immigration et Franco -50, Nicolas Carrière (photo).

Septembre
La ligue d’improvisation de Yellowknife revient pour une deuxième année et recherche de nouveaux joueurs. Pas besoin de savoir jouer, vous serez formés.

Great Slave Lake Safaris, la compagnie franco-ténoise qui depuis 2014 emmène touristes et résidents du Nord à la pêche aux trophées sur le Grand lac des Esclaves, a été élue lauréate du prix de l’entrepreneuriat des TNO 2015.

Caroline Roux, coach d’alphabétisation à la commission scolaire YK1, reçoit le prix du ministre de l’Éducation 2015.

Octobre
L’assemblée générale annuelle de la FFT dresse de nouvelles priorités pour 2015-2016. Avec la dissolution de l’Association des francophones de Fort Smith au cours de la dernière année, les membres de la Fédération franco-ténoise (FFT) se sont penchés sur la question de leur membriété.

Le récipiendaire du prix Jeanne-Dubé pour 2015 a été Benoît Boutin. Il a reçu ce prix en reconnaissance de ses nombreuses années comme bénévole à la radio et aussi ses années de bénévolat au conseil scolaire puis à la Commission scolaire francophone.

Le nouveau CA de l’AFCY est composé de deux nouvelles administratrices, Carole Monnet et Suzette Montreuil, du président, Jean-François Pitre, du vice-président, Frédéric Deschênes, et de l’administratrice Exelda Lupton. Absent sur la photo : Jacques Benoît Roberge.

À Yellowknife, le dimanche 25 octobre, le Benoit Paradis Trio amorçait sa tournée du Nord (Yellowknife et Hay River) et de l’Ouest canadien.

Novembre
Malgré vents et blizzards, le 25e Parlement franco-canadien du Nord et de l’Ouest (PFCNO) a tenu ses promesses : amitiés, constructions identitaires, expressions orales et expériences parlementaires. Les retards aériens occasionnés par les intempéries nordiques ont eu des conséquences sur le début de cette rencontre du 11 au 15 novembre 2015.

La nouvelle coordonnatrice du Réseau TNO Santé en français, Oumalker Idil Kalif, compte sur son expérience communautaire pour stimuler les services de santé en français aux Territoires du Nord-Ouest.

L’Association franco-culturelle de Hay River a tenu son assemblée générale annuelle dans l’atrium de l’école Boréale, le 20 novembre dernier.
L’AFCHR se dote d’un nouveau conseil d’administration : Christian Girard, Audrey Toutant, Agnès Thomas, Philippe Beaupré et Ian Thiesson.

Du 16 au 19 novembre dernier, messieurs Frédéric Thibault-Chabot, directeur de l’institut de sciences de la santé et de la vie, et Patrick Mainville, coordonnateur du consortium national de formation en santé, ainsi que madame Marie Robertson, directrice de l’École des sciences sociales et humaines, tous provenant de la Cité collégiale d’Ottawa, étaient aux TNO pour rencontrer des intervenants de santé et des acteurs importants du milieu francophone.

L’Association des parents ayants droit de Yellowknife a tenu son assemblée générale annuelle. C’est un peu plus d’une vingtaine de personnes qui s’est réunie au Multiplex de la capitale, le 22 novembre 2015.

Décembre
La communauté franco-ténoise s’équipe d’un nouveau plan de développement global pour les six prochaines années. Le plan 2016-2022 sera entériné au cours de l’année 2016.

L’Association franco-culturelle de Yellowknife a proposé une programmation entièrement francophone le vendredi 11 décembre au Northern Arts Cultural Centre (NACC), alors qu’elle présentait les courts-métrages réalisés par les jeunes, suivi du film Henri-Henri.
Autres textes de rétro-spective en page 5, 6 et 8