Auteur francophone : François Gravel de passage en sol ténois

02 mai 2013
0 Commentaire(s)
L’auteur québécois, François Gravel était en visite dans les écoles offrant des programmes d’immersion française, ainsi que celle dédiée à l’enseignement de français langue première. (Photo : Noémie Bérubé)

L’auteur québécois, François Gravel était en visite dans les écoles offrant des programmes d’immersion française, ainsi que celle dédiée à l’enseignement de français langue première. (Photo : Noémie Bérubé)

L’auteur québécois, François Gravel était en visite aux Territoires du Nord-Ouest pour aller rencontrer les touts petits, ainsi que les plus vieux.


Dans le cadre d’Idélire, un programme provenant de la Colombie-Britannique qui veut promouvoir la lecture chez les jeunes, la Commission scolaire catholique de Yellowknife (YCS), a pris l’initiative il y a deux ans de communiquer avec ce dernier pour planifier la venue en sol ténois de l’auteur François Gravel.
Au cours de la semaine, ce dernier a rencontré les élèves du primaire ainsi que du secondaire de plusieurs écoles de la ville offrant des programmes d’immersion française, ainsi que celle dédiée à l’enseignement du français langue première.
L'auteur a rencontré les jeunes pendant une heure pour leur parler de ses livres, mais aussi pour expliquer aux plus âgées sa façon de procéder lors de l’écriture d’un livre. Les jeunes ont eu l’occasion de prendre part à des jeux et de poser des questions à Monsieur Gravel.
L’auteur québécois a révélé au travers de ses présentations quelques-uns de ses secrets, de ses motivations et a expliqué d’où lui proviennent toutes ses idées. Son but lors des minutes passées en compagnie des jeunes était de démystifier le métier d’auteur.
Le but de sa visite était surtout de travailler avec les élèves en immersion française, ce qu'il fait depuis déjà une vingtaine d’années. « Pour moi, d’un, c’est une chance de voir qu’il y a des francophones partout et deuxièmement, que les classes en immersion française sont très populaires partout au Canada ». Il s’est dit impressionné par la qualité du français des élèves, puisque pendant une heure il s’entretenait avec eux et ces derniers comprenaient la plupart du temps ce qu’il leur disait.
Monsieur Gravel a confié ne pas avoir à changer d’approche avec ces élèves de programmes d’immersion, mais il est conscient qu’il doit adapter son débit et son articulation ainsi que les références culturelles auxquelles il fait allusion.
De plus, il a laissé savoir qu’en faisant la tournée des classes cela lui permet de tester ses histoires qu’il désire mettre au propre et de découvrir l’humour des enfants.
Par la venue dans la capitale du diamant de l’homme originaire de Montréal, la Commission scolaire catholique voulait promouvoir la lecture chez les jeunes ainsi que faire rayonner la culture francophone en milieu minoritaire et bien évidemment faire connaître les auteurs francophones aux élèves, a fait savoir la Coordonnatrice des programmes de français de la YCS.
Également, une fois par année, cette commission scolaire permet à un auteur de faire la tournée des écoles.
François Gravel écrit pour les enfants, les adolescents, mais aussi pour le public adulte.
À son actif, l’auteur a 75 livres de publiés et 20 autres en préparation. Cette vingtaine à venir sera dédiée aux jeunes, dont deux pour les ados. Pour son plus jeune public, il écrit des romans drôles avec des éléments fantastiques. Dans le cas des romans pour les préadultes, ces derniers sont plus « noirs ». « Je fais des livres pour le jeune que j’étais », informant qu’il écrit pour lui, mais jamais au même âge.?
Les présentations de François Gravel la semaine dernière se sont réalisées avec l’aide de Canadian Parent for French.