L’industrie minière à l’avant-plan : Forum des géosciences

30 novembre 2001
0 Commentaire(s)
Ils étaient là pour y parler de géologie, de géophysique, de services aux entreprises d’exploration et d’exploitation minière et d’environnement. La semaine dernière, la ville de Yellowknife était envahie par des spécialistes de l’industrie minière provenant de partout au Canada et même des États-Unis.

Pendant trois jours, tous ces gens ont établi des contacts et discuté de certains enjeux de l’industrie minière dans le nord. Par exemple, plusieurs conférences ont eu lieu sur l’environnement et les récentes découvertes géologiques. Les principaux domaines d’exploitation y ont été abordés, c’est-à-dire, le diamant, l’or, le gaz naturel et le pétrole. De plus, une salle des affiches a été aménagée. On y retrouve plusieurs informations et données géologiques sur les Territoires du Nord-Ouest et le Grand Nord canadien.

Plusieurs entreprises étaient aussi sur place pour offrir leurs services aux différentes compagnies d’exploration et d’exploitation minière. On pouvait y retrouver, entre autres, un distributeur alimentaire spécialiste des conditions nordiques. Plusieurs compagnies de transport aérien étaient aussi sur place pour promouvoir leurs services. « On veut que les gens partent avec un avant-goût de ce que les T.N.-O. peuvent offrir, d’expliquer Joanna Tiemessen, gérante de la Chambre des mines des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut.

Selon elle, l’exploration minière se porte bien sur le Bouclier canadien. Mme Tiemessen remarque un certain ralentissement au niveau des prix de vente des différentes productions, « mais ça peut revenir le mois prochain comme l’été prochain », assure-t-elle. « Il y a toujours des choses à trouver dans le nord du Canada, par exemple, on ne savait pas qu’il y avait du diamant voilà à peine dix ans », explique-t-elle.