Routes hivernales : Fort Providence : Une dernière fois?

14 avril 2011
0 Commentaire(s)
La route de Hay River a finalement été fermée, selon l'adjoint au maire de la ville, M. Michael Maher, il n'est aucunement question de réouvrir la route de glace, malgré le regain de températures plus froides : « Une fois que nous fermons une route, elle demeure fermée. »

La route de Hay River a finalement été fermée, selon l'adjoint au maire de la ville, M. Michael Maher, il n'est aucunement question de réouvrir la route de glace, malgré le regain de températures plus froides : « Une fois que nous fermons une route, elle demeure fermée. »

C’est le lundi 11 avril dernier, à 14 h, que la route de glace, près de Fort Providence, a été fermée,
peut-être pour la dernière fois, dans toute son histoire.



La saison des routes hivernales a déjà tiré sa révérence à bien des endroits, tel qu’indiqué à la fin du mois de mars dans L’Aquilon. Au moment d’écrire ces lignes, la route de glace, près de Fort Providence, qui permet aux gens du Sud de se rendre à Yellowknife, a été fermée pour la saison. Earl Blacklock, porte-parole au ministère du Transport des TNO, a toutefois rectifié que la route hivernale de Dettah était toujours ouverte à la circulation, malgré l’annonce de sa fermeture dans un communiqué de presse du ministère : « À la dernière minute, nous avons pu la garder ouverte. Nous espérons qu’il en sera ainsi jusqu’à vendredi (15 avril). » En ce qui a trait aux autres systèmes routiers hivernaux, il y a déjà belle lurette que ceux de Whati, Gameti, ainsi que ceux de la vallée du Mackenzie ont été fermés à la circulation, après avoir fonctionné de nuit seulement pendant quelques semaines. Du côté de Fort Simpson et d’Inuvik, les systèmes routiers hivernaux sont toujours en service, à moins d’avis contraire.

Interrogé au sujet de la fermeture de la route de glace, malgré le regain de froid des derniers jours, M. Blacklock a été clair : « Quelqu’un a tenté de traverser la route de glace à Fort Providence, mercredi, et nous avons eu à le secourir à la moitié du trajet. » Il ajoute que les amendes sont très élevées pour ceux qui seraient tentés d’emprunter une route de glace fermée à la circulation.