Un délire musical : Folk on the Rocks

23 juillet 1999
0 Commentaire(s)
Quelques centaines personnes se sont réunies afin d'écouter divers artistes venus des quatre coins de l'Amérique lors de la 19e édition du fameux festival.

Wild Strawberries, Njacko Backo, Fred Penner, Jet 30, Inconnu, Tyler Yarema & His Rhythm, Captain Tractor, Richard Wood, Tania Elizabeth et plusieurs autres artistes: tous ont pu partager leurs pièces musicales avec un public en délire lors du festival Folk on the Rocks à Yellowknife. Des admirateurs des quatre coins de la planète ont assisté à l'événement samedi et dimanche derniers.

Une centaine de spectateurs ont fait vibrer la nouvelle scène lorsqu'ils sont montés pour danser aux rythmes de leurs artistes préférés. La scène contient désormais une piste de danse permettant au public de bouger à une dizaine de mètres des musiciens.

J'ai appris un peu comment danser le swing lors d'un concert de Tyler Yarema, a affirmé Margot Endley, une admiratrice. Tyler Yarema est en train de devenir l'un des compositeurs de swing le plus connu au pays.

J'aime l'originalité des artistes ; surtout ceux de l'Est parce que je viens de là, a expliqué Harvey Bourgeois, un Acadien résidant à Yellowknife. Depuis 1981, je n'ai jamais manqué de Folk on the Rocks.

Quelques musiciens ont préparé des ateliers pour les enfants. L'artiste le plus attendu était sans contrefaçon Fred Penner, le populaire chanteur pour enfants qui a une émission à CBC. Il est pour les enfants anglophones ce que Carmen Campagne est pour les enfants francophones. Cet artiste au coeur jeune a chanté une pièce en français pour plaire au public.

Cette chanson rit des gens qui n'apprennent pas le français, a-t-il soutenu dans la langue de Molière. Les seuls mots sont:ouvre la fenêtre etferme la porte. C'est un ami du musicien, Bob King, qui a écrit la chanson, il y a plus de 20 ans.

Quelques artistes ont souligné qu'ils trouvent leur métier gratifiant et qu'ils apprécient participer au festival. Un des meilleurs exemples est Tania Elizabeth. La jeune violoniste de Victoria, qui a 15 ans, a signé des autographes pour ses admirateurs; elle a également été ovationnée par la foule.

C'est tellement amusant, surtout lorsque les gens applaudissent, concède-t-elle.C'est meilleur que le chocolat.

Les Kugluktuk Drummers ont également déclaré qu'ils n'ont jamais eu un public aussi vaste. C'est la première fois que ce groupe du Nunavut descend à Yellowknife.

Plusieurs personnes ont également acheté des disques compacts composés par les artistes sur scène.J'ai acheté une cassette de chansons traditionnelles de pubs irlandais, a affirmé Sédrick Rousseau, un spectateur. Il a obtenu une journée de congé pour assister à Folk on the Rocks.

Les organisateurs ont anticipé la venue d'une foule massive lors de la tenue des spectacles. Toutefois, ils se sont attendus au pire scénario - la pluie.

S'il pleut, tout le festival est gâché, a expliqué Shauna Yeomans, la présidente de Folk on the Rocks, avant la tenue de l'événement. Son équipe a préparé un plan de contingence, mais il n'a pas été mis en application puisque le soleil et le beau temps sont venus accueillir la foule.