Un beau cadeau pour les élèves : Fin de l'année scolaire

02 juillet 1999
0 Commentaire(s)
Les élèves de la huitième année de l'école Allain St-Cyr ont reçu un très beau cadeau de la part de leurs enseignants : ils ont pu sortir de leur classe pour aller jouer une ronde de golf et participer à d'autres activités.

Will, Melissa, Jean-Frédéric, Roxanne, Maxime et Heather ont profité de l'occasion pour montrer à leurs professeurs qu'ils savent frapper les balles en peu de coups. Ils ont d'ailleurs reçu des éloges pour leur performance.

« Mélissa avait une belle approche et Will un beau coup de départ », a admis Brigitte Bergeron, une enseignante. Son équipe a été la première à terminer la partie.

Même le secrétaire de la commission scolaire, Marcel Blanchet, un homme connu pour son dévouement au sport écossais, concède que les élèves lui en ont fait voir de toutes les couleurs. « Heather frappe très fort et Maxime a des coups d'approche parfaits. Il envoyait la balle sur le tapis à une distance de 50 verges ». Son équipe a remporté la ronde en 36 coups lors de la partie improvisée. Les élèves frappaient toujours les meilleures balles. Ils ont d'ailleurs apprécié l'expérience. « Je vais probablement suivre des cours de golf cet été », avoue Jean-Frédéric.

Outre la partie, les élèves ont dégusté un bon repas au restaurant Our Place après la partie. Ce n'était certainement pas comparable à une cafétéria d'école. « Je vais commander deux portions de poulet », a affirmé Will.

Par contre, quelques élèves ont été frustrés à leur arrivé au club de billard The Side Pocket vers 13 heures. Le site n'ouvrait malheureusement pas avant 17 heures. Leur enseignant, Pierre Ouellet, a fais son mea culpa face à l'incident. « J'aurais dû appeler avant de venir. C'est un petit peu de ma faute ».

Menacés d'un retour à l'école, les élèves ont vivement protesté et ont rapidement proposé une alternative. Pêle-mêle, les élèves sont partis en compagnie de leur professeur vers le gymnase Body Works, sur la 54e avenue. Une fois arrivés à l'improviste, les élèves ont dû de nouveau franchir un obstacle. La préposée du gymnase a un règlement sévère : pas d'élèves dans le gymnase. « Quoi de plus normal, a-t-elle expliqué, les adolescents courent, ne suivent pas un régime régulier, et dérangent les habitués de la place ».

Toutefois, voyant la discipline des élèves et l'autorité efficace du professeur Ouellet, la préposée s'est ravisée et a montré qu'elle avait un bon c¦ur. Mais le professeur Ouellet était désigné titulaire responsable. « Je suis capable de laisser les étudiants s'amuser, mais quand vient le temps d'être sérieux, je sais comment réagir », a précisé Pierre Ouellet. Par chance, il n'a pas eu à hausser le ton.

Durant leur passage au gymnase, les élèves ont levé des haltères et ont couru sur des tapis roulants. Will n'est pas un haltérophile en herbe. Il s'entraîne au moins quatre fois par semaine au gymnase. « C'est mieux que le billard », dit-il en transportant un poids pesant plus de 50 livres avec son bras gauche.

Par contre, d'autres se sont montrés plus réservés face à leur choix d'activités. « Le billard est aussi amusant que le gym», a soutenu Roxanne. Quant à savoir s'ils auraient mieux aimé passer leur journée à l'école, les élèves n'ont pas eu de difficulté à expliquer leur choix. « Le golf est plus fun que l'école », a affirmé Jean-Frédéric.

Dès que les classes seront terminées, la plupart des élèves ont d'autres projets en tête que de lire Molière. Jean-Frédéric compte garder des enfants, aller à la pêche et jouer avec des amis. Will, par contre, tient à travailler. « Écris dans le journal que je me cherche un emploi», a t-il dit en blaguant.

L'année scolaire a terminé le 25 juin dernier. Les cours recommenceront au mois de septembre.