Attention, on tourne ! : Festival des vidéastes

21 mai 1999
0 Commentaire(s)
Quatre élèves du programme d'immersion française de l'école St-Patrick remportent le prix du public au Festival des vidéastes.

Scénario, tournage, montage voilà des notions désormais bien maîtrisées par les élèves de 11e année du programme d'immersion française de l'école St-Patrick.

Afin de participer au Festival des vidéastes, ils ont dû produire, à l'intérieure de trois semaines, un court vidéo de 5 à 8 minutes qui s'inspirait du thème «les aînés ».

Faisant partie des 15 productions présentées lors du grand gala à Winnipeg, le 13 mai dernier, le vidéo produit par Myranda Borsdad, Derek Smith, Hillary McGuire et Sarah Kalnay, s'est mérité le grand prix du public.

D'autres prix ont aussi été attribués dont celui du meilleur scénario-image qui avait été remporté, l'an dernier, par une équipe de l'école St-Patrick.

«Il y a beaucoup de talent ici. C'est bien parce que les élèves ont la chance de travailler avec du bon matériel puisque que le programme d'art en français mise beaucoup sur la créativité et la technologie », explique l'enseignante, Carole Forget.

Pour produire leur vidéo, les jeunes pouvaient laisser libre cours à leur imagination. Mises à part les scènes de violence gratuite et le mauvais langage, tout leur était permis dans la mesure où leur production était en français et respectait le thème désigné.

«J'ai beaucoup apprécié que l'on puisse choisir son équipe et faire ce que l'on voulait. J'ai trouvé que c'était une belle expérience et que c'était très amusant », souligne un des participants.

Le festival des vidéastes est né au Manitoba afin d'offrir aux jeunes en classe d'immersion l'opportunité de s'exprimer en français. Aujourd'hui, les élèves des provinces de l'ouest et des territoires peuvent y participer. Puisqu'il s'agit d'un concours, ce ne sont pas toutes les productions qui sont retenues cependant, on s'efforce de choisir au moins une production par province ou territoire.

Bien que le festival soit ouvert aux élèves de la 9e à la 11e année, c'est la classe de 11e année qui a été sélectionnée cette année.

«Il n'y a qu'une classe qui est désignée pour participer au festival chaque année et normalement, on donne la chance aux plus vieux, soient les élèves de 11e et 12e année », explique Mme Forget.