Njacko Backo en concert : Festival Folk on the Rocks

09 juillet 1999
0 Commentaire(s)
C'est un rendez-vous à ne pas manquer cette année à Folk on the Rocks alors que le musicien camerounais Njacko Backo vous fera vibrer au son de la musique africaine.

Cette année, grâce à une subvention du ministère du Patrimoine canadien, l'Association franco-culturelle de Yellowknife et la Fédération Franco-TéNOise invitent l'artiste camerounais Njacko Backo à se joindre aux artistes qui offriront une performance au festival musical Folk on the Rocks les 16, 17 et 18 juillet prochains. Cette invitation s'inscrit dans le cadre de l'Année de la francophonie canadienne Njacko Backo est un artiste originaire du Cameroun. Il habite à l'étranger depuis près de 15 ans, soit 4 ans à Amsterdam, puis il déménage à Montréal en 1989, endroit où il habitera jusqu'à l'an dernier alors qu'il déménage à Toronto.

Njacko Backo est un chanteur percussionniste dont la musique s'inspire des instruments traditionnels de son village natal, Bazou, au Cameroun. Il est un des rares musiciens utilisant le kalimba, une boîte en bois sur lequel sont fixées des languettes de métal. Le son produit se situe entre le piano et la guitare.

L'artiste camerounais a quatre albums à son actif. Le premier a été produit alors qu'il habitait la Hollande. En 1992, il enregistre un disque intitulé Aventure du Désert avec son groupe Kalimba-Kalimba. Deux autres albums seront produits en 1996 puis 1998.

Njacko Backo est un poète, un écrivain, un compositeur, un interprète et un chorégraphe accompli. Il fabrique lui-même ses propres instruments dont le kalimba, le zaakoua (genre de harpe africaine) et ses instruments de percussion.

Il s'est produit en spectacle avec plusieurs artistes dont Richard Séguin et Michel Donato ainsi que de nombreux artistes africains. Lors de sa carrière au Canada, il a participé à de nombreux festivals de musique.

Le spectacle de Njacko Backo est assuré d'être l'un des moments forts du festival Folk on the Rocks, plein de fougue et de poésie.