Un ajustement de la politique du GTNO s'impose : Favoriser le secteur manufacturier

09 janvier 1998
0 Commentaire(s)
Un examen de la Politique d'encouragement des entreprises du Nord indique que cette politique rencontre ses objectifs.

L'an passé, sur un total approximatif de 100 millions de dollars, 95 pour cent des contrats du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a été accordé à des entreprises du Nord.

Selon le ministre des Ressources, de la Faude et du Développement économique, Stephen Kakfwi, cela démontre que la politique fonctionne bien.

"Les chiffres indiquent que la politique marche et c'est une bonne nouvelle pour les entreprises du Nord et pour l'économie de Nord", a souligné le ministre Kakfwi.

De nombreuses consultations ont eu lieu au cours des quatres dernières années au sujet de cette politique.

Selon ces consultations, le Cabinet territorial estime que les lacunes constatées sont mineures et que des changements fondamentaux à la politique causeraient trop de difficultés.

L'une des lacunes de la politique concerne cependant le secteur manufacturier du Nord. Le ministre Kakfwi a indiqué qu'il espérait encourager le recours à des produits manufacturés dans le Nord plutôt que dans le Sud. Il compte reviser la ligne directrice concernant les sources d'approvisionnement des biens manufacturés.