Chronique TNO Santé : Fatigue au réveil, est-ce normal?

14 février 2013
0 Commentaire(s)

 Depuis quelques semaines, j’ai de la difficulté à réveiller mes garçons le matin. Et une fois réveillés, on dirait des momies ambulantes. Je ne leur lance pas les pierres car des fois je me sens pareil. Même si dans plusieurs occasions on peut déterminer la cause, la fatigue au réveil qui persiste n’est pas normale et peut être la conséquence de plusieurs facteurs.

Différencions le sommeil de la fatigue
Les besoins en sommeil sont très différents selon les personnes et les âges. Un adulte dort en moyenne 7 à 8 h par nuit, mais certains vont avoir besoin de 11 à 12 h de sommeil pour se sentir reposés. La durée idéale de sommeil est donc propre à chacun. C'est le temps de sommeil qui va permettre d’être en forme et efficace au réveil. Lorsque le sommeil n’est pas réparateur et qu'il ne constitue pas un véritable repos, on peut se sentir fatigué au réveil : se lever devient alors difficile.
La fatigue est souvent inhérente à notre mode de vie. En cas de fatigue, les activités de la vie quotidienne, habituellement faciles à accomplir (travail, ménage, devoirs des enfants...), se transforment en corvée. Surmenage, insomnie et stress sont les principaux responsables, mais la fatigue peut parfois cacher d’autres causes : troubles endocriniens, mononucléose, carences alimentaires…

Sommeil non réparateur (insomnie) et maladie
L'insomnie peut se manifester différemment au cours de la vie.
Insomnies occasionnelles : qui peuvent affecter chacun d'entre nous. Ces insomnies peuvent durer de quelques jours à quelques semaines et l'origine peut être attribuée à une cause bien identifiable : un changement du cadre de vie, une mauvaise hygiène du sommeil ou, plus fréquemment, un stress psychologique. Ces insomnies occasionnelles sont banales, mais elles peuvent facilement dégénérer en problème chronique.
Insomnies chroniques : elles peuvent durer des mois, voire des années. Ces insomnies qui durent sont, le plus souvent, à mettre sur le compte de problèmes médicaux, psychiques ou psychiatriques dont la dépression, la maladie d’Alzheimer, la psychose maniacodépressive ou le Parkinson. Une prise en charge est indispensable.
Troubles récurrents : une horloge biologique déréglée. Les problèmes récurrents de sommeil sont parfois dus à un dérèglement de notre horloge biologique. Dans certains cas, cette horloge se dérègle et se met à « avancer » ou au contraire à « reculer », par exemple, les personnes âgées qui s'endorment très tôt, dès le début de soirée, pour se réveiller tout à fait aux toutes premières heures du jour suivant. Les adolescents et les jeunes adultes qui, en raison d'un rythme de vie décalé, ne parviennent pas à s'endormir avant 1 ou 2 heures du matin les obligeant à dormir en pleine journée quand les activités des autres battent leur plein.
Le syndrome des apnées du sommeil est l'un des troubles du sommeil les plus fréquents. Des pauses respiratoires nocturnes, dues à un mauvais passage de l'air dans le pharynx, viennent réveiller brièvement le patient, parfois plus d'une centaine de fois par nuit… sans qu'il en garde le moindre souvenir au petit matin. Le sommeil perd alors ses fonctions de récupération et le sujet se lève avec l'impression d'être encore plus fatigué qu’avant de se coucher!

Fatigue et maladie
Un état de fatigue au réveil qui dure depuis plusieurs semaines peut être le signe annonciateur d’une maladie, car plusieurs peuvent se manifester par ces symptômes. Parmi les troubles qui se manifestent par la fatigue, citons entre autres : la grippe, les problèmes de la thyroïde, le syndrome prémenstruel, le cancer, la mononucléose, le travail, les carences alimentaires ou les maladies psychosomatiques. Mais la liste peut être plus longue.

Remèdes
Il est important de modifier certaines habitudes afin de mieux dormir et d’éviter tout risque de fatigue au réveil. Si ça dure, il est important de ne pas prendre le sommeil non réparateur à la légère et de consulter un spécialiste sans attendre.

• Dormir suffisamment est la première des règles à respecter pour ne pas se sentir fatigué au réveil. Pour cela, il faut écouter son corps (bâillements, paupières lourdes, picotements dans la nuque…).
• Pratiquer une activité sportive régulière permet de se relaxer, d’évacuer la pression accumulée durant la journée et de fatiguer son corps afin d'avoir un vrai sommeil réparateur.
• Adopter une alimentation équilibrée et boire au minimum 1,5 l d’eau par jour.
• Limiter l’alcool et la cigarette qui ont des effets néfastes sur la qualité du sommeil (réveils fréquents, réduction de la durée du sommeil profond…).
• Éviter les stimulations trop fortes avant le coucher, que celles-ci soient auditives, intellectuelles ou visuelles (écran d’ordinateur, luminosité trop forte, jeux vidéo, etc.).

Ressources :
Insomnies et fatigue : www.Doctissimo.ca
Fatigue au réveil : causes et remèdes, www.Passeportsante.net