Marathon artistique : Enfermés, nourris et créatifs

16 mai 2013
0 Commentaire(s)
Quelques artistes participants au Draw-a-thon organisé dans les locaux du YK ARCC. (Photo : Nicolas Servel)

Quelques artistes participants au Draw-a-thon organisé dans les locaux du YK ARCC. (Photo : Nicolas Servel)

Le Centre communautaire autogéré des artistes de Yellowknife (YK ARCC) enferme 12 artistes dans ses locaux au cours d’un marathon de 24 h de dessin. Leurs créations sont offertes aux enchères silencieuses jusqu’au 19 mai.


Les 11 et 12 mai derniers, Joel Maillet, vice-président de l’association, a enfermé durant 24 heures 12 artistes dans les locaux de l’ARCC pour leur permettre de s’exprimer à travers l’art, notamment le dessin. Ce Draw-a-thon (« dessinathon »), ou pour faire plus simple, ce rallye de dessin, est une idée inspirée de M. Maillet. « Le concept est très intéressant, dit l’organisateur, j’avais déjà expérimenté ce genre de pratique par le passé, j’avais vraiment envie de réitérer l’expérience et de voir où cela pouvait nous mener. » Les participants, limités au nombre de 12, pour que chacun ait suffisamment d’espace pour s’exprimer, ont tous répondu présent sans la moindre hésitation à l’annonce de l’événement. Passionnés du dessin ou déjà professionnels dans le milieu artistique, ils se sont réunis en musique, dans la bonne humeur et la convivialité. Durant cette épreuve, ils ont été bien nourris par Gilles Amyot, le cuisinier attitré pour l’occasion, sans lequel ils n’auraient peut-être pas tenu la distance.
Qui dit 12 artistes, dit aussi 12 manières d’appréhender le dessin. La première étape pour chacun d’entre eux a été de se faire brosser le portrait, comme pour lancer cette expérience. Ensuite, est venu le moment de se saisir de ses outils : pastel, crayons, fusain, marqueurs, gouache… Lancez la musique! Le local entier a été occupé, crayonné, barbouillé. On y a dessiné en couleur ou en noir et blanc, avec des traits naïfs ou de précision chirurgicale, sur papier ou sur le mur. Le sujet est organique aussi bien que philosophique, et porte sur des choses simples de la vie, comme des personnages légendaires.
L’ARCC est une organisation à but non lucratif, qui se revendique comme une plateforme pour encourager la créativité et donner des moyens à la collectivité de Yellowknife de mettre en œuvre ou en lumière ses inspirations. Elle offre un local d’exposition situé au centre-ville de la capitale ténoise (4913, 50e Rue). Ce regroupement représente un forum qui favorise le réseautage et l’organisation entre les artistes, leur communauté et l’art.
Depuis 13 mai, les portes du loft d’exposition de l’ARCC sont ouvertes au public et ce, jusqu’au dimanche 19 mai, de 12 h à 17 h 30. Réunis autour d’une fresque collective, on peut trouver et acheter des œuvres personnelles créées durant le rallye de dessin. L’exposition a pour objectif de financer les frais de l’association, et de permettre aux organisateurs de planifier et de mettre en place les prochains évènements proposés par cette association vivante et mobilisée.