Le vent dans l'éolienne ! : Énergie de remplacement : première partie

08 décembre 2000
0 Commentaire(s)
Même si le développement de sources d'énergies de remplacement n'en est qu'à ses balbutiements, les énergies renouvelables ont du potentiel et ne demandent qu'à être exploitées. Deux sources d'énergie, le soleil et le vent, offrent des avenues intéressantes qui, bien qu'imparfaites, pourraient s'avérer très utiles dans un proche avenir.

L'énergie produite par la force du vent est renouvelable et saine pour l'environnement, puisqu'une éolienne ne produit aucune émission de CO2 . Les communautés de Sachs Harbour, Kugluktuk, et Rankin Inlet, possèdent des éoliennes depuis avril 2000, avril 1997 et novembre 2000 respectivement. " Cette nouvelle technologie fonctionne bien, mais elle requiert une attention constante ", affirme le responsable des communications de la Société d'énergie des T.N.-O. (SETNO), Peter Watt. Un seul incident a été rapporté à Kugluktuk : la foudre a frappé une éolienne.

À Sachs Harbour, la production d'électricité avec l'usage de l'éolienne est estimée à 128 000 kilowatts/heure, (cela représente 41 150 litres de diesel par année). " Un des problèmes est la fluctuation imprévisible du vecteur vent. Un des défis à relever consistera à intégrer l'énergie produite par l'éolienne au système existant [la génératrice fonctionnant au diesel dans le cas de Sachs Harbour] ", soutient Peter Watt. L'éolienne et les coûts d'installation [à Sachs Harbour] ont coûté 300 000 dollars comparativement à 1100 dollars pour une éolienne portable utilisée pour des besoins individuels.

Toutefois, au sud de la ligne des arbres, la vitesse des vents n'est pas suffisante. " Les éoliennes sont viables, mais elles ne sont pas fiables à Yellowknife. Des tests ont été effectués, et il n'y a pas assez de vent ", soutient le directeur de la sécurité publique et du développement pour la ville de Yellowknife, Dave Nickland. Un citoyen de Yellowknife, Fraser Weir, qui possédait trois éoliennes, confirme cette affirmation. " Malgré des vents de 40 à 50 km/h, mes éoliennes ne fournissaient pas suffisamment d'énergie pour alimenter une ampoule de 60 watts. Les vents soufflent en moyenne à 17 km/h dans la région de Yellowknife ", indique Fraser Weir. Northland Utilities Limited a également fait des expériences avec des éoliennes qui se sont avérées non concluantes. " Une étude effectuée en Alberta, il y a quelques années, concluait que le coût de production d'électricité générée par le charbon était de 4¢ par kilowatt/heure comparativement à 13¢ pour les éoliennes ", affirme le directeur du service à la clientèle et des opérations de Northland Utilities Limited, Al Muller. " Nous serions prêts à racheter l'énergie de remplacement provenant de n'importe quelle source ", souligne toutefois Al Muller. Autrement dit, une personne utilisant des panneaux solaires qui couvrent 20 % de ses besoins énergétiques [ce qui ferait reculer le compteur d'électricité], pourrait vendre cette production d'électricité à la société qui la rachèterait cependant au coût de production.