Santé : Eh! Le jeune franco-ténois! Comment fais-tu l’amour?

01 avril 2010
0 Commentaire(s)
Geneviève Bonnin Nadeau, une participante du Rassemblement jeunesse 2010 s'est prété au jeu de question-reponse. (Courtoisie : Alex Beaudin)

Geneviève Bonnin Nadeau, une participante du Rassemblement jeunesse 2010 s'est prété au jeu de question-reponse. (Courtoisie : Alex Beaudin)

Le réseau TNO santé en français produira un DVD pour démystifier les relations sexuelles des 15 à 24 ans.

 

« Ils ne savent pas tout », c’est de cette réflexion qu’est parti le projet de production de capsules vidéo sur la sexualité et les infections transmissibles sexuellement (ITS). Jean de Dieu Tuyishime, coordonnateur du Réseau TNO santé en français, affirme que les gens pensent que les jeunes sont informés sur leur santé sexuelle grâce aux moyens de communication actuels et à la société moderne qui tend à les hypersexualiser. « Pourtant, argumente-t-il, le plus souvent, les jeunes récoltent leurs connaissances de leurs pairs, et beaucoup de mythes et d’idées préconçues s’infiltrent dans ces informations. » Jean de Dieu Tuyishime a ainsi décidé d’utiliser des moyens actuels pour diffuser une information juste et accessible aux jeunes ténois.

Des capsules vidéo téléchargeables de 4 à 5 minutes seront affichées sur Internet via les réseaux sociaux. Elles porteront sur une demi-douzaine de sujets allant de la dépendance affective, de l’orientation et des valeurs sexuelles, à la prévention du VIH/sida et d’autres ITS.

Avec l’expertise d’un réalisateur de Yellowknife, ce projet vidéo prend tout un sens de production locale qui se veut un atout pour rejoindre les jeunes des TNO. Car s’il existe déjà des ressources qui peuvent renseigner mieux les jeunes au sujet de leur sexualité, le réseau TNO santé en français estime que l’on s’identifie plus aux choses qui sont proches de nous. C’est pour cela qu’il mise sur l’implication des jeunes franco-ténois pour qu’ils s’approprient et propagent mieux l’information qui se dégage de ces capsules. Alexandre Beaudin réalise ces capsules avec une facture dynamique qui met en premier plan l’intervention des jeunes. Par voie de micro trottoir, un adolescent pose des questions à d’autres jeunes. Les informations ainsi récoltées sont par la suite confirmées ou éclaircies par l’avis d’un professionnel pour conclure la capsule. « Depuis le début du tournage, j’ai trouvé les jeunes très sérieux et de nature responsable. Ils essaient vraiment d’apporter au projet et répondent du mieux qu’ils peuvent. Certains élaborent même s’ils ne connaissent pas bien le sujet », mentionne Alexandre Beaudin, qui révèle qu’à ce stade, il se peut très bien que ce soit les jeunes eux-mêmes qui reprennent les dires des professionnels pour rendre le projet encore plus accessible et interactif.

Selon Jean de Dieu Tuyishime, plus on parle tôt aux jeunes de leur corps, plus ils sont aptes à s’ouvrir à la discussion, à interpréter l’évolution de leur corps et à en parler. « Plus on cache, plus les tabous s’installent et plus les jeunes sont timides à discuter de certains sujets », résume-t-il. Ce père de famille mentionne qu’il est très important que les parents gardent un contact avec leurs adolescents sur ces sujets. Il espère également que le DVD puisse aider les parents à comprendre cette nécessité d’établir le dialogue.

Les capsules seront diffusées une à la suite de l’autre dès le mois de mai prochain, et le DVD qui regroupera l’ensemble de ces séquences sera distribué au courant du même mois.