Nouvelles brèves : Échos de la taïga

18 juin 2015
0 Commentaire(s)

Mairie
Le maire de Yellowknife, Mark Heyck, tentera d’obtenir un second mandat cet automne.
Le maire en a fait l’annonce lors d’un dîner organisé par la Chambre de commerce de Yellowknife, lundi. Le magistrat féru de médias sociaux a également signifié ses intentions électorales dans un micro-billet sur le réseau Twitter.
Mark Heyck qui avait été élu une première fois en 2012 avait siégé pendant six ans auparavant comme conseiller municipal.
Les élections municipales auront lieu en octobre.

Élection
La journaliste et militante féministe Julie Green tentera de ravir la circonscription de Yellowknife Centre cet automne.
Lundi, Julie Green a annoncé son intention de briguer les suffrages dans la circonscription territoriale détenue depuis 2003 par Robert Hawkins.
Julie Green, qui a œuvré auprès de plusieurs organismes locaux venant en aide aux femmes dans le besoin tels que le YWCA et le Centre for Northern Famillies, affirme vouloir faire des enjeux sociaux la pierre angulaire de sa campagne électorale.
Par voie de communiqué, l’ancienne reporter de la CBC indique que la sous représentation des femmes à l’Assemblée législative territoriale a été le facteur déterminant dans son choix de présenter sa candidature.
En 2011, une autre militante pour le droit des femmes, Arlene Haché, avait brigué sans succès la circonscription de Yellowknife Centre.

Incendie de forêt
En date du 17 juin, 65 incendies de forêt avaient été recensés aux Territoires du Nord-Ouest depuis le début de la saison chaude. De ce lot, 45 étaient toujours en activité. Ce sont plus de 140 000 acres de terre qui ont été brûlés. Sur l’ensemble du territoire, l’indice d'inflammabilité oscillait de faible à moyen. Il était considéré moyen dans la région de Yellowknife.

Brutalité policière
La Gendarmerie royale du Canada de Yellowknife a demandé au service de police de l'Alberta d’examiner une plainte contre un de ses policiers.
La plainte remonte au 7 janvier et a été déposée par un prisonnier dans l'un des blocs de cellules du détachement qui allègue qu’un officier a usé d’une force excessive.
Il s’agit de la deuxième enquête externe en quatre mois impliquant des blessures subies par les prisonniers de la GRC à Yellowknife.
En mars dernier, une femme a été blessée dans une cellule. La GRC répond qu’elle se trouvait seule à ce moment. La vérification externe avait alors exonéré les policiers
Le Service régional de police de Lethbridge va mener l'enquête.

Le prix de l’électricité pourrait baisser à Yellowknife
La Société d’énergie des TNO a présenté une demande pour abaisser le tarif qu’elle applique à la société de service public Northland Utilities, qui distribue le courant dans la capitale.
Le tarif passerait de 19,2 cent le kilowatt à 18,7 cent le kilowatt, soit une baisse d’un demi cent.
Si la baisse de tarif est acceptée, Northland Utilities s’est engagé à refiler les économies aux consommateurs.
Une baisse des tarifs domestiques à Yellowknife signifierait une augmentation des tarifs d’électricité facturés au gouvernement fédéral pour le projet d’assainissement de la mine Giant.

Incendie domicilaire

La cause de l’incendie qui a ravagé l’immeuble à logements Polaris Appartments, à Yellowknife, la fin de semaine dernière demeure inconnue.
Dans son rapport déposé mardi, le commissaire aux incendies des TNO affirme ne pas être en mesure de déterminer la cause du brasier.
La veille, la Gendarmerie royale du Canada avait évoqué la possibilité d’un geste criminel.
Le rapport du commissaire aux incendies souligne que l’édifice, propriété du fonds d’investissement immobilier Northern Property, n’était pas muni de gicleurs.