Nouvelles brèves : Échos de la taïga

25 mai 2015
0 Commentaire(s)
(Archives L'Aquilon)

(Archives L'Aquilon)

Saison des incendies
La saison des incendies est bel et bien entamée aux Territoire du Nord-Ouest. En date du 19 mai, on dénombrait cinq foyers d'incendie dans le territoire, dont quatre actifs. Partout dans les régions du Slave Nord, du Slave Sud et du Dehcho, l'indice de risque d'incendie est considéré élevé ou extrême.

Cambriolages
Un homme a été arrêté à la suite d’une vague de cambriolages dans des commerces de Yellowknife. Scott Baks, 35 ans, originaires de la Colombie-Britannique, fait face à des accusations d’entrée par infraction, de vol et bris de caution. Il aurait commis des larcins à la pharmacie Shoppers Drug Mart, à l’épicerie Independent (centre-ville) et au Canadian Tire. Il aurait notamment volé des cartons de cigarette et deux téléviseurs.

Pot en prison
Une femme s’est fait pincer alors qu’elle tentait de faire entrer de la marijuana au Centre correctionnel du Slave Nord. Le 13 mai, les agents correctionnels ont remarqué l’activité suspecte de la dame qui rendait visite à un détenu. Tant elle que le détenu ont été trouvés en possession de cannabis. Au moment d’écrire ces lignes, aucun chef d’accusation n’avait encore été déposé.

Statistique d’emploi

Selon Statistique Canada, sur une population active de 32 100 résidents, 21 600 étaient employés en avril dernier, pour un taux d’emploi de 67,3 %, davantage que la moyenne nationale (60,4 %). Les statistiques d’emploi demeurent à peu près inchangées par rapport à mars 2015. C’est cependant une régression par rapport à pareille date l’an dernier. Les gens qui résident à l’extérieur de la capitale, les Autochtones et les hommes, sont les plus touchés par le chômage.

Arts martiaux mixtes
Un gala d’arts martiaux mixte qui devait avoir lieu la semaine dernière à Yellowknife sera reporté à une date ultérieure après que la Commission des permis d’alcool aura refusé d’accorder un permis de revente pour l’événement. Une première demande de permis avait été refusée parce que la Société protectrice des animaux, qui faisait la demande de permis dans le cadre d’une campagne de collecte de fonds, aurait déposé sa demande trop tard. La Commission demandait un délai de 45 jours pour traiter la demande. Après l’intervention du député de Range Lake, Daryl Dolynny, l’organisme sis à Hay River a accepté de réévaluer la demande. Or, le permis a été refusé une seconde fois sous un motif différent : la demande aurait dû être faite par les organisateurs du gala vu la taille de l’événement. Le promoteur de l’événement, John Stanley, du club Warrior Strong, a dénoncé la bureaucratie excessive, mais promet néanmoins de reporter le gala d’arts martiaux mixte à une date ultérieure. Les détenteurs de billet pour le gala annulé auront leurs sièges réservés pour l’événement dont la date n’a pas encore été annoncée.