Nouvelles brèves : Échos de la taïga

08 janvier 2015
0 Commentaire(s)

Justin Trudeau est attendu dans le Grand Nord
Le chef du Parti libéral du Canada se rendra dans les trois territoires où il doit prendre part à des bains de foules et des événements partisans. Il s’agit de sa première tournée nordique depuis son élection à la chefferie du PLC, en avril 2013.
Emboitant le pas aux chefs conservateurs et néo-démocrates qui s’étaient tous les deux rendus dans le Nord en 2014, Justin Trudeau parcourra les trois territoires d’ouest en est.
Le 8 janvier, il sera à Whitehorse, au Yukon, puis il se déplacera à Inuvik, dans l’extrême Nord des Territoires du Nord-Ouest. Officiellement, cette portion du voyage n’est pas publique. Il sera accompagné de sa jeune famille.
Le samedi 10 janvier, il prendra part à un souper-bénéfice à 600 $ le couvert à Yellowknife et rencontrera les médias de la capitale ténoise le lendemain.
La tournée nordique se terminera par deux jours à Iqaluit, les 12 et 13 janvier.


Le Parti libéral est en reconstruction dans la région.
Alors qu’il dominait nettement dans la région durant les décennies 1990 et 2000, le PLC a essuyé des revers ces dernières années. Lors de l’élection fédérale de 2011, les libéraux n’avaient fait élire aucun député dans les trois circonscriptions nordiques.

Espace vacant
La ville de Yellowknife veut développer un espace vacant au centre-ville dont elle a fait l’acquisition l’automne dernier.
Le lot situé à l’angle de la 50e Rue et de la 50e Avenue a été acheté par la municipalité avec l’ambition d’en faire une pièce maîtresse de son projet de revitalisation du centre-ville.
Or, des fonds administrés par l’agence de développement économique CanNor sont présentement disponibles à cette fin.
Le gouvernement territorial serait aussi prêt à investir dans le projet.
Lors de la prochaine réunion du conseil municipal, lundi prochain, les conseillers seront appelés à voter sur la proposition.
Si le conseil est favorable, l’argent servira à l’embauche d’architectes et de consultants.

Évacuation médicale
Air Tindi conserve le contrat d’évacuation médicale pour l’ensemble des TNO.
Le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé lundi qu’il renouvelait le contrat du transporteur aérien pour une durée de 8 ans.
Air Tindi est chargé du transport des patients dans les collectivités éloignées depuis 2008. Le contrat couvre le transport médical à l’intérieur du territoire et entre Yellowknife et Edmonton.
Chaque année, environ mille vols d’évacuation médicale sont effectués aux TNO.

Moins de navires ont navigué dans les eaux de l’Arctique en 2014
Tout juste 53 vaisseaux se sont aventurés dans les eaux glacées, contre plus de 70 en 2013, La majorité de ceux-ci faisaient le transit entre l’Europe et l’Asie via la route du Nord russe.
Le transit via le Passage du Nord-Ouest, qui emprunte les eaux arctiques canadiennes, demeure rarissime. Un seul navire commercial l’a emprunté l’an dernier, durant la courte période où il est pratiquement libre de glace.
La diminution du trafic maritime dans l’Arctique est principalement attribuée aux sanctions économiques imposées contre la Russie, dans la foulée du conflit en Ukraine.