Nouvelles brèves : Échos de la taïga

20 novembre 2014
0 Commentaire(s)

Forage
Le bureau d'examen des répercussions environnementales a rendu public hier ses principes de base pour déterminer son scénario du pire cas pour la coentreprise de forage exploratoire dans la mer de Beaufort. Cette coentreprise, dont Imperial Oil est membre, propose le forage d'un ou de plusieurs puits à l'intérieur de la Région désignée des Inuvialuits. Le bureau d'examen a décidé de prendre de l'avance dans son étude d'impact environnemental. Son rapport sera connu après que la coentreprise aura fourni sa description du pire scénario.

Langue française
Jacq Brasseur est la blogueuse invitée du mois sur le site Internet de l'Association canadienne des professeurs d'immersion. Jacq Brasseur a œuvré comme coordonnatrice adjointe à Jeunesse TNO et est une des organisatrices du NWT Pride.

Improvisation théâtrale
C'est le 28 novembre au Top Knight de Yellowknife qu'aura lieu l'inauguration de la ligue d'improvisation théâtrale. Anglophone ou francophone, il sera possible de vous inscrire et de recevoir une formation de l'Association franco-culturelle de Yellowknife.

Internet et entrepreneurs
Les entrepreneurs et investisseurs des Territoires du Nord-Ouest disposent désormais d'une banque de données en ligne pour obtenir de l'information sur les différents programmes et services offerts par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest. D'autres gouvernements et organismes sont aussi au menu. Le site est investnwt.com et contient de l'information en français.

Justice
À Lutsel K'e le 14 novembre, la GRC a arrêté une femme de 25 ans qui transportait illégalement de l'alcool dans la collectivité. La GRC a saisi 42 bouteilles de 365 millilitres de vodka et 12 autres bouteilles d'un format identique dont le contenu n'a pas été identifié. La jeune femme fera face à des accusations de possession illégale d'alcool en vertu de la Loi sur l'alcool des Territoires du Nord-Ouest.

Transport
Trout Lake est désormais doté d'un nouvel aéroport. La nouvelle piste de 3 500 pieds permet d’accueillir une plus vaste gamme d’appareils, y compris de plus gros avions et des aéronefs pressurisés. L'aéroport permettra d’améliorer la mobilité du personnel, l’accès à la formation et les possibilités d’emploi. Le projet a été accompli grâce aux contributions des gouvernements fédéral et provincial.

Hydroélectricité
Quatre Premières Nations de la Colombie-Britannique signataires du Traité 8 ont déposé une requête en Cour fédérale pour empêcher la construction d'un barrage hydroélectrique sur la rivière de la Paix. La Nation dénée se sent concernée par ce dossier. Selon le chef national des Dénés, Bill Erasmus, ce barrage aura un effet destructeur sur les rivières des Esclaves et Athabasca, ainsi que sur le fleuve Mackenzie. Le barrage hydroélectrique du site C doit engloutir 9 000 hectares de terres. Son coût est évalué à 7,9 milliards de dollars.