Nouvelles brèves : Échos de la taïga

08 novembre 2012
0 Commentaire(s)

 Industrie cinématographique

Le député de Range Lake, Darryl Dolynny, a soulevé en chambre la question du choix des producteurs cinématographiques qui ne choisissent pas suffisamment le Nord. Le député se demande quelles raisons expliquent que le Nord ne soit pas une destination de choix pour les producteurs cinématographiques malgré une très grande présence du Nord au petit écran, notamment avec les différentes séries de téléréalité et la série dramatique Arctic Air.
Selon des intervenants présents lors du forum sur les arts cinématographiques tenu le 2 octobre à Yellowknife, l’établissement d’infrastructures cinématographiques et de programmes scolaires de soutien pourraient aider l’industrie à choisir les TNO, a indiqué le ministre. Il a aussi demandé au ministre quel moyen il allait prendre pour aider l’industrie à amortir les coûts élevés de production de films aux TNO.
En réponse aux questions du député de Range Lake, le ministre de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement, Dave Ramsay, a indiqué que le site Web et la Commission cinématographique des TNO étaient deux outils du gouvernement pour favoriser la production cinématographique. Le gouvernement attend actuellement de recevoir le rapport du consultant pour ce Forum. Entretemps, le ministère travaille avec le ministère des Finances pour trouver des façons d’encourager la production cinématographique locale.

Aider les aînés
Le député de Hay River Nord, Robert Bouchard, a demandé au gouvernement quelles étaient les actions coordonnées du gouvernement pour répondre aux besoins des aînés. Il a mentionné que le coût de la vie incitait parfois les retraités à déménager vers le Sud, où le coût de la vie est moins élevé, et que les frais pour maintenir une résidence privée étaient très élevés et poussaient certains aînés à se départir de leur maison pour rechercher un accès au logement social pour les aînés. Il demande notamment si le gouvernement majore suffisamment son soutien financier pour aider les personnes âgées à faire face aux augmentations de coûts. Certains programmes n’ont jamais été majorés.
Le ministre responsable des aînés, Tom Beaulieu, a indiqué que plusieurs ministères travaillaient ensemble pour aider les aînés à conserver leur résidence personnelle aussi longtemps qu’elles le peuvent. Il a mentionné également que les montants versés par ces programmes avaient bel et bien augmenté.