Festival du Snowking : Du côté longitudinal

01 mars 2012
0 Commentaire(s)

En 2012, le 17e château du Snowking se distingue par son orientation.

Orientation physique, orientation spirituelle, orientation culturelle : c’est dans tous les sens que l’orientation de la célèbre fortification construite sur la baie de Yellowknife se distingue pour ce mois de mars 2012. Le 17e château, c’est tout d’abord un grand rectangle intérieur de 15,5 m par 7 m avec une scène de 5,5 m encastrée dans un des murs haut de 4 m. Rien de bien inusité jusqu’à là, sauf que c’est du coté longitudinal que se situent les planches gelées où se produiront, cette année encore, de nombreux artistes locaux, canadiens, et internationaux. Une première pour le roi lui-même qui avoue que cette nouvelle disposition va en surprendre plusieurs si le secret est bien gardé jusqu’à l’ouverture du festival ce 1er mars.
Le château est également garni de longs couloirs à haut plafond qui rejoignent des salles pentagonales bordant ses extrémités. Dans l’une de ces salles au toit pointu, un bloc de glace laisse diffuser une lumière verte digne d’un cristal extra-terrestre. Devant le château, c’est une forêt de gargouilles, de sculptures qui entourent la devanture du château fort. Il y a également une patinoire pour les enfants, et deux patinoires de Hockey qui accueilleront deux tournois amicaux cette année : le Honeybucket dès le samedi 3 mars et le tournoi de la coupe du Snowking le samedi 24 mars. Un autre ajout pour les plus jeunes avides de glissades se trouve à ressembler à un pingo miniature qu’il faut gravir grâce à des marches intérieures et dévaler sur la face de son choix.
Le Snowking se dit fier de son château et il le rend bien à ces artisans. « On est chanceux d’avoir Lady Icicle qui a embelli le château de multiples petits détails. » Cette année encore, les ouvriers du château ont travaillé tous les jours à partir du début du mois de janvier. Cinq ont été rémunérés alors que quatre autres se sont portés bénévoles. Pour Joe Snow, un des fidèles bâtisseurs du roi, ce sont 275 heures de travail qu’il comptabilise.
2012, année bissextile, donne à l’équipe une journée de plus pour peaufiner les détails du château. C’est cette journée où la soucoupe volante qui trône sur la plus haute et la plus longue façade de la salle de spectacle est fignolée, alors que le roi explique sa signification. « Cette soucoupe volante qui abrite la loge VIP représente la légende du Snowking. Une fois, je jouais dans la neige et il y a des extra-terrestres qui sont venus avec leur soucoupe et m’ont envoyé un rayon de lumière dans les yeux. Ils m’ont donné un message et depuis ce temps-là j’ai toujours construit un château de neige. Je ne connais pas leurs raisons, mais c’est pour ça que je suis le Snowking. »
Durant ce mois de festivités, le château est ouvert tous les jours de 12h à 5 h. De multiples cultures investiront le château, comme le samedi 10 avec le jour de la culture Dénée, le samedi 17 et dimanche 18 avec le festival francophone : Ça va Fondre! et la culture artistique et écologique locale durant la fin de semaine du 24 et 25 mars. La musique, les arts visuels, le théâtre et le 7e art seront aussi invités à distraire la cour du roi des neiges jusqu’au bal de clôture du samedi 31 mars.
Mais si son palais change annuellement, l’altesse de la baie vous accueillera toujours de sa sympathique salutation : « Chaque fin de semaine, durant le jour et les soirées, Tout le monde restez Cool! »