Chronique TNO Santé : Don de sang, Don de vie.

13 juin 2013
0 Commentaire(s)

 
Chaque année, le 14 juin, les pays du monde entier célèbrent la Journée mondiale du donneur de sang. Cette manifestation annuelle a pour but de sensibiliser à la nécessité de disposer de sang et de produits sanguins sécurisés et à remercier les donneurs de sang volontaires et non rémunérés à travers le monde du geste qu’ils font en donnant leur sang.

La transfusion de sang et de produits sanguins aide à sauver des millions de vies chaque année. Elle peut permettre de rallonger la vie de patients souffrant de maladies mortelles comme l’hémophilie, la leucémie et d’améliorer leur qualité de vie. Elle est aussi utilisée lors d’actes médicaux et chirurgicaux complexes par exemple, chirurgie orthopédique, cardiovasculaire, accidents/traumas ou chez les grands brûlés. Elle joue également un rôle essentiel et salvateur en santé maternelle et périnatale.

Toutefois, dans de nombreux pays, on manque de sang sécurisé et les services de transfusion sanguine sont confrontés à la nécessité de trouver suffisamment de sang tout en garantissant la qualité et la sécurité. Un approvisionnement suffisant ne peut être garanti qu’à travers des dons de sang réguliers par des donneurs non rémunérés. L'objectif de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est que tous les pays parviennent à s’approvisionner exclusivement auprès de donneurs de sang volontaires non rémunérés d’ici 2020.

On peut donner du sang tous les 56 jours, soit six fois par année. Le corps remplace rapidement la petite quantité de sang prélevée, soit un peu moins d'un demi-litre (450 ml). Un prélèvement de sang total dure environ dix minutes. Le processus complet prend environ une heure. Le don de sang total est ensuite transformé en ses différents composants sanguins, ce qui favorise la transfusion de produits correspondant aux besoins spécifiques des malades.

Le monde a besoin de sang neuf
En effet, selon un sondage récent, 52 % des Canadiens et des Canadiennes affirment qu'un membre de leur famille ou eux-mêmes ont déjà eu besoin de sang ou de produits sanguins dans le cadre d'une intervention chirurgicale ou d'un traitement. La bonne nouvelle c'est qu'un seul don de sang - qui ne prend qu'une heure - peut sauver jusqu'à trois vies.

On vous encourage tous à mettre en lumière des récits de personnes sauvées grâce à un don de sang, afin de motiver les donneurs de sang réguliers à continuer à donner leur sang et les personnes en bonne santé qui n’ont jamais donné leur sang, en particulier les jeunes, à commencer à le faire. La Journée mondiale du don de sang rend aussi hommage à tous ceux qui ont permis directement de sauver ou d'améliorer la vie de millions de patients en donnant régulièrement et volontairement leur sang. C'est aussi une demande pressante faite à tous les pays du monde pour qu'ils valorisent les donneurs sûrs et ne ménagent aucun effort pour garantir la sécurité transfusionnelle et ainsi sauvegarder la vie des patients. Des progrès ont été enregistrés sur la question de la sécurité. Pourtant, il reste encore bien des efforts à accomplir à l'échelle mondiale.

Quatre organisations internationales travaillant à promouvoir les dons de sang volontaires et non rémunérés pour assurer la sécurité transfusionnelle parrainent la Journée mondiale du don de sang : l'Organisation mondiale de la Santé, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la Fédération internationale des organisations de donneurs de sang et la Société internationale de transfusion sanguine.
Si vous souhaitez donner votre sang, contactez directement l’établissement de santé le plus proche de chez vous pour avoir plus de détails.

Source :
Organisation mondiale de la santé : Journée mondiale du donneur de sang.
http://www.who.int/campaigns/world-blood-donor-day/2013/event/fr/index.html