La population était de la partie : Division des territoires

09 avril 1999
0 Commentaire(s)
Une foule estimée à près de 600 personnes a participé aux cérémonies commémorant la division des territoires, le 31 mars dernier, à Yellowknife.

Prière, discours, chants dénés et feux d'artifice, tout y était le 31 mars dernier à Yellowknife afin de célébrer la division des territoires. La cérémonie s'est déroulée au Cercle de cérémonies, aux abords du lac Frame, derrière le quartier général des Forces armées canadiennes, par une température glaciale qui oscillait autour de -25° C.

Une dizaine de dignitaires, représentant les peuples autochtones ainsi que le milieu politique de l'ouest des territoires, ont participé à la cérémonie animée par le président de l'Assemblée législative, Sam Gargan.

Tour à tour, le premier ministre de l'ouest, Jim Antoine, la députée de l'Arctique de l'ouest, Ethel Blondin-Andrew, et le nouveau commissaire des T.N.-O., Dan

Marion, ainsi que le maire de Yellowknife, Dave Lowell, ont prononcé de courts discours, chacun élaborant sur leur fierté d'être témoin de ce changement majeur à la carte géo-politique du Nord canadien.

«Je suis fière d'être canadienne et fière d'être du Nord», a mentionné la députée fédérale Ethel Blondin-Andrew en référence au cheminement du Nord.

Elle a aussi lu une lettre que le premier ministre canadien, Jean Chrétien, adressait aux résidants de l'ouest.

Une partie des cérémonies consistait à hisser les drapeaux officiels de différents groupes: les peuples autochtones de l'ouest (Dénés, Métis et Inuvialuit), ainsi que les drapeaux du Territoire de l'ouest, des Rangers, de la GRC et de Yellowknife.

Quelques minutes plus tard, éclatait le plus gros feu d'artifice jamais vu dans les T.N.-O., un feu qui a émerveillé la foule pendant plus de 20 minutes.