Garderie Plein Soleil : Deuxième fois chanceux

09 mai 2013
0 Commentaire(s)
Yellowknife ont remporté pour la deuxième année consécutive le concours de l’Association canadienne d’éducation de la
langue française grâce à la parution d’un livre. (Photo : Noémie Bérubé)

Yellowknife ont remporté pour la deuxième année consécutive le concours de l’Association canadienne d’éducation de la langue française grâce à la parution d’un livre. (Photo : Noémie Bérubé)

Pour une deuxième année consécutive, la Garderie Plein Soleil de Yellowknife a remporté le concours organisé par L’Association canadienne d’éducation de la langue française.

La seule garderie francophone de la capitale des Territoires du Nord-Ouest a gagné, au cours du mois d’avril, le concours de la Semaine nationale de la francophonie sur la compétition des livres, organisé par l’Association canadienne d’éducation de la langue française (ACELF) pour la petite enfance. S’échelonnant du mois de novembre au mois de mars, le thème de 2013 était la joie de vivre des francophones à travers le monde.
Pendant le processus de création, les éducatrices ont choisi ce qu’elles désirent faire et la façon dont elles souhaitent procéder. Par la suite, tous les groupes d’enfants ont choisi le pays qu’ils voulaient représenter dans la francophonie. La plupart des éducatrices ont sélectionné les endroits d’où elles sont originaires. Par exemple, les cultures du Nouveau-Brunswick, de la Suisse, d’Haïti et de Yellowknife ont été représentées.
Océane Coulaudoux, l’éducatrice chargée du projet et qui agit aussi dans le groupe des deux et trois ans, a conçu un plan et ses collègues, aidés des enfants, ont écrit des textes décrivant ce que chaque endroit fait pour la francophonie, présentant même le drapeau de l’endroit. Le livre comportait certains critères à remplir, a laissé savoir Madame Coulaudoux. Elle a parlé de la couverture et des dessins, mais la brochure n’exigeait pas un nombre minimum de pages, puisqu’il s’agissait d’un concours résultant d’un tirage au sort.
Cette année était la deuxième participation pour la Garderie Plein Soleil. Fait intéressant, ce fut aussi sa deuxième victoire. En remportant, elle a gagné 14 livres ainsi qu’un grand volume de jeux, le tout d’une valeur de 250 dollars. « Tous les groupes d’âge pourront en bénéficier », a communiqué l’éducatrice du groupe des abeilles. L’initiative de la Garderie à prendre part au concours visait à acquérir de nouveaux livres pour mettre à jour sa bibliothèque : « Les enfants aiment les livres. » Océane Coulaudoux a aussi mentionné que c’était une activité commune qui a réuni tout l’établissement dédié à la petite enfance. En participant, elle voulait aussi prouver aux bambins que la langue française n’est pas seulement employée à Yellowknife ou au Québec. Madame Coulaudoux espère participer encore l’an prochain.
Stéphanie Roy, la directrice de la Garderie Plein Soleil a avoué que l’expérience antérieure a rapproché son équipe : « L’année dernière était notre première participation avec l’ACELF et ça a entraîné un effet de soutien avec les éducatrices. C’était la première fois que je voyais l’équipe se serrer les coudes et mêler toutes leurs idées, s’entraider, travailler ensemble vers un but commun, et en plus qu’elles aient remporté, c’était fabuleux ». Elle a ajouté qu’il est rare à la Garderie d’avoir des projets qui unissent tout le monde, car la majorité du temps, cela s’effectue de façon individuelle dans leur groupe.
L’an dernier, le sujet était les 20 ans de l’ACELF mettant à l’honneur les nombres deux et zéro. Ces derniers allaient à une fête, se séparaient et se retrouvaient à la fin.