Un jeu d’enfant : Dessiner avec Geneviève Després

Geneviève Després démontre son art. Les jeunes sont absorbés dans l'effort. (Photo : Vincent Desforges

Geneviève Després démontre son art. Les jeunes sont absorbés dans l'effort. (Photo : Vincent Desforges

Geneviève Després, illustratrice de livres jeunesses, était aux Territoires du Nord-Ouest dans le cadre de la tournée TD Book Tour, durant laquelle elle a tenu des ateliers dans des écoles à Fort Smith, Fort Résolution, Hay River et Yellowknife.

Les 16 et 17 mai dernier, Geneviève Després a visité l’école francophone Allain St-Cyr et l’école d’immersion J.H. Sissons. Elle a animé une série d’atelier dans laquelle elle a montré aux élèves ses dessins et comment les reproduire.
Mme Després est venu aux Territoires du Nord-Ouest dans le contexte de la TD Book Tour : « C’est une tournée littéraire pancanadienne qui regroupe 30 auteurs et illustrateurs à travers le Canada qui vont dans toutes les provinces canadiennes pour partager leur travail avec les jeunes. », a expliqué l’illustratrice.
Visiter l’école francophone et l’école d’immersion de Yellowknife n’était pas originalement dans les plans, mais l’éditeur de Mme Després était en contact avec Geneviève Charron, directrice de l’École Allain St-Cyr. Avec l’aide de Mme Charron et Caroline Roux, mentor en littératie pour la commission scolaire YK1, la tournée fut prolongée pour que l’illustratrice puisse rencontrer les enfants francophones de Yellowknife. Elle a aussi visité des écoles francophones et immersions à Fort Smith et Hay River.
Les ateliers de Mme Després comprenaient deux volets : le premier volet consistait d’un exposé sur la réutilisation du carton pour faire de la peinture dans le but de sensibiliser les jeunes au recyclage; le deuxième volet consistait d’une session de dessin où les jeunes ont levé leurs crayons et, sous la direction de l’illustratrice, ont tenté de reproduire les exemples de l’artiste. Signets et petit souvenirs les attendaient à la sortie.
La présence de Mme Després ira bien au-delà de sa visite. À J.H. Sissons, par exemple, ses livres sont incorporés dans le curriculum scolaire et la présence de l’artiste fut utilisée comme galvaniseur pour l’apprentissage des jeunes. « La lecture commence avec le plaisir, et les activités donnent le goût de lire. » a expliqué Caroline Roux.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.