Rencontre des premiers ministres : Des organisations autochtones se disent exclues

25 février 2016
0 Commentaire(s)

OTTAWA - (La Presse Canadienne) - Deux des cinq grandes organisations nationales autochtones, le Congrès des peuples autochtones et l’Association des femmes autochtones du Canada, se disent « surprises et déçues » de ne pas avoir été invitées à la prochaine rencontre des premiers ministres, la semaine prochaine.
Dans une lettre adressée aux premiers ministres des provinces et territoires, dont La Presse canadienne a obtenu copie, les deux organisations nationales déplorent que Justin Trudeau ne les ait pas conviées à cette rencontre au sommet.
Le Congrès des peuples autochtones, qui représente les Indiens non inscrits et certains Métis — des Autochtones qui vivent tous hors réserves —, et l’Association des femmes autochtones du Canada demandent aux premiers ministres d’exiger de M. Trudeau qu’il respecte son engagement à se montrer plus inclusif envers les peuples autochtones du pays.
Le premier ministre fédéral avait annoncé plus tôt ce mois-ci qu’il présiderait une rencontre conjointe avec ses homologues des provinces et territoires et les représentants des Premières Nations, des Inuits et des Métis la veille de la conférence fédérale-provinciale de Vancouver, la semaine prochaine.
Le cabinet du premier ministre précise que M. Trudeau rencontrera alors les leaders de l’Assemblée des Premières Nations (les Indiens inscrits), de l’organisation Inuit Tapiriit Kanatami et du Ralliement national des Métis, « dans le cadre d’une nouvelle relation de nation à nation ».
Le cabinet précise que cette rencontre préliminaire à la conférence des premiers ministres n’empêchera en rien la poursuite des discussions avec les cinq grandes organisations nationales autochtones, comme le promettait le premier ministre en décembre dernier.