Chronique TNO Santé : Des médicaments?… Pas trop, s’il vous plait!

04 juillet 2013
0 Commentaire(s)


Selon un nombre croissant d'experts indépendants, nous consommons beaucoup trop de soins de santé et en particulier, de médicaments dans des domaines très précis. S'il paraît évident que l'on prend des médicaments pour soulager une douleur, prévenir ou soigner une maladie, on oublie trop souvent que les risques encourus ne sont jamais nuls. N'oubliez pas qu'une bonne hygiène de vie est essentielle pour garder la forme!

Les effets bénéfiques des médicaments
Qu'ils soient d'origine chimique, animale, végétale ou « naturelle », les médicaments sont composés de plusieurs substances dont certaines ont des propriétés thérapeutiques : c'est ce qu'on appelle le principe actif du médicament. Les autres substances qui entrent dans la composition d'un médicament n'ont pas d'effet curatif, mais permettent soit d'améliorer l'aspect, le goût ou l'absorption du médicament, soit d'assurer une bonne conservation de celui-ci : il s'agit des excipients.
Les effets secondaires des médicaments
1. Ils peuvent être dus à la composition du médicament : ils viennent s'ajouter aux effets thérapeutiques chez tous les patients qui prennent le médicament à une dose normale. Exemple : la somnolence provoquée par un sirop contre la toux.
2. Ils peuvent être des effets indésirables (imprévisibles) et ne touchent qu'une partie des patients qui prennent le médicament à des doses normales : cela dépend de l'âge de la personne, de son état de santé global et de ses antécédents médicaux, mais aussi de l'interaction avec d'autres traitements. Les effets indésirables peuvent être physiques (démangeaisons, chute de cheveux, nausées, vomissements, douleurs diverses, etc.) ou psychologiques (insomnie ou, au contraire, somnolence, irritabilité, dépression, etc.). Leur gravité varie d’une condition à l’autre.
3. Ils peuvent être dus à un surdosage entraînant des effets toxiques, plus ou moins graves selon les cas. Il s'agit d'un problème fréquent, à l'origine de nombreux accidents, le plus souvent totalement involontaires.
Tout est sur l'étiquette!
Lisez bien la notice, les effets secondaires d’un médicament peuvent être particulièrement nombreux. Pour chaque médicament, il existe ainsi des contre-indications, (en cas de grossesse ou d'allergie par exemple) ou d’interactions avec d'autres traitements, voire avec certains aliments ou boissons. Il est aussi essentiel de respecter la posologie, le mode d’ingestion et la date de péremption (le médicament risque de devenir soit inefficace, soit carrément nocif pour la santé une fois passé le délai).
Demandez à votre pharmacien d’utiliser si possible des médicaments génériques. Ils ont les mêmes propriétés, possèdent la même efficacité et sont moins chers que les originaux (protégés par des brevets).

Conseils pour ne pas devenir accro
1. Évitez l'automédication. Demandez plutôt conseil, selon la gravité de votre état, à votre médecin ou votre pharmacien, car l'automédication peut être responsable de toutes sortes d'effets indésirables.
2. N'achetez pas de médicament vendu sur Internet. Il peut être contrefait, ne pas respecter les normes scientifiques en vigueur. Même s'il est, à l'origine, absolument conforme, rien ne garantit sur Internet que le médicament a été conservé dans de bonnes conditions.
3. Méfiez-vous des produits vendus à des gens en bonne santé pour retrouver la forme ou faire prolonger la vie. L'accoutumance à ce genre de produit est forte et si vous vous y habituez trop, vous risquez de ne plus pouvoir vous en passer. Rappelez-vous qu'il vaut mieux avoir une alimentation équilibrée que de se ruer sur un complément alimentaire. Préférez l’activité physique aux produits amincissants, optez pour une routine avant de se coucher que des somnifères pour s’endormir, etc.
4. N'abusez pas des stimulants dont on vous fait la promotion tous azimuts. Certains de ces produits ont des effets secondaires qui peuvent considérablement nuire à votre productivité : troubles de la mémoire, de la concentration, ou encore somnolence.

Ressource :
www.lemonde.fr: Soignez-vous…mais pas trop!
blogue.passeportsante.net : Prenons-nous trop de médicaments?