Semaine de la Terre : Des actions locales pour un bénéfice planétaire

23 avril 2009
0 Commentaire(s)

Ecology North informe, éduque et célèbre.

 

Le monde dédie une journée à la Terre, le 22 avril, Yellowknife en consacre neuf! Ainsi, la semaine de la Terre 2009 organisée par Ecology North, propose des activités étalées sur neuf jours entre le 22 avril et le 2 mai prochains. Plusieurs thèmes, tels que la nourriture, le recyclage, le bien-être communautaire, le partage des habilités… s’organisent autour d’un objectif commun : célébrer notre relation avec la terre.

Les écologistes et tous ceux qui veulent réduire l’impact des activités humaines sur l’écosystème planétaire se réfèrent souvent à un slogan permettant de ne pas se sentir trop petit pour faire face aux défis environnementaux de notre époque. Penser globalement, agir localement. Doug Ritchie, le directeur général d’Ecology North, applique cette phrase pour faire prendre conscience aux gens, que l’on peut vivre mieux ici à Yellowknife en utilisant les ressources que le Nord peut nous offrir plutôt que de nécessairement dépendre de l’importation. Il parle d’énergie, de ressources non renouvelables, mais aussi d’aliments produits sous nos latitudes. D’ailleurs, cette année, l’accent a été mis sur une consommation plus soutenue d’aliments locaux et appuyé par un autre slogan : Penser globalement, manger localement. Le jour de la Terre, l’heure du déjeuner était dédiée à la dégustation de poisson provenant du Grand lac des Esclaves. « Dans les années 50 à Yellowknife, les gens étaient beaucoup plus autosuffisants que maintenant. Je pense sincèrement qu’avec les nouvelles technologies combinées au savoir-faire, nous serions capables de vivre autant qu’auparavant sur nos productions locales tout en respectant nos besoins actuels. »

Le 25 avril, le club de la jeunesse écologiste présentera une séance d’information au Northern United Place de Yellowknife, pour explorer la provenance de nos aliments et les alternatives pour en produire plus aux Territoires. Le lundi 27 en soirée, une présentation sera offerte sur des exemples d’autosuffisance tirés de la vie ténoise d’autrefois et actuelle. Durant cette semaine de la Terre, toutes les activités sont gratuites et accessibles à tout public.

«Neuf jours c’est déjà beaucoup, prétend Doug Ritchie, car ce n’est pas évident de financer une personne-ressource pour les cinq mois de travail qui entoure cet événement. Je ne pense pas que la semaine de la Terre devienne le mois de la Terre. Non, ce que nous espérons dès l’année prochaine, c’est de continuer à trouver des groupes de gens étant intéressés à développer un événement en région et de les supporter dans leurs efforts. Cette année, nous collaborons à des activités qui soulignent le jour de la Terre à Fort Smith, Hay River et Fort Simpson. L’an prochain nous voudrions rejoindre Inuvik et persister au sud du Grand lac. »