Société : Défilé arc-en-ciel pour Couteau Jaune

26 juillet 2012
0 Commentaire(s)
Nancy MacNeill, Iman Kassam et Jacq Brass veulent rassembler la population de Yellowknife pour un premier défilé de la fierté gaie. (Photo:Charles-Antoine Bélair)

Nancy MacNeill, Iman Kassam et Jacq Brass veulent rassembler la population de Yellowknife pour un premier défilé de la fierté gaie. (Photo:Charles-Antoine Bélair)

Yellowknife devrait voir dans ses rues son premier défilé de la fierté gaie dès la première fin de semaine de septembre.

Ne pas avoir honte de qui l’on est et l’affirmer fièrement, c’est autour de cette idée que se déroulera le premier défilé de la fierté gaie de Yellowknife.
Selon les organisatrices, l’été est une bonne saison pour organiser ce genre d’événement alors que la fierté est souvent à l’honneur
« Je crois que l’idée est venue du fait que c’est l’été pour tout le monde, donc cela veut dire que c’est la saison de la fierté », affirme la directrice du nouvel organisme NWT Pride, Iman Kassam. « Pour tous, c’est l’occasion de dire : Hé, nous prenons une fin de semaine de congé et nous faisons des activités de fierté. C’est quelque chose que nous n’avons pas à Yellowknife. »
L’idée de former un comité pour représenter la communauté homosexuelle de Yellowknife est née il y a un mois et demi. Iman Kassam a parlé de ce projet à ses deux amies, Nancy MacNeill et Jacq Brass, qui ont eu envie de le mener plus loin.

Tolérance
Pour la coordonnatrice de l’événement, Nancy McNeill, les résidents de Yellowknife sont plutôt tolérants et c’est une bonne occasion de rappeler que la collectivité est ouverte d’esprit.
« La population de Yellowknife est plutôt tolérante et ouverte, même si elle n’est pas aussi visible qu’on voudrait ou qu’elle mériterait de l’être, croit-elle. Quand on regarde les jeunes, ce n’est jamais mauvais de rappeler à tout le monde qu’il y a une ouverture d’esprit dans la collectivité, qu’elle existe et qu’il y a des entreprises qui acceptent les homosexuels. Il y a tellement de gens ici qui n’ont absolument aucune honte de qui ils sont. »
Justement, être sans gêne, c’est le thème sur lequel seront axés le défilé et les festivités.
Iman Kassam n’a pas particulièrement d’attente quant au nombre de personnes qui participeront ou observeront ce défilé, parce qu’elle croit que l’important est que le message de sensibilisation soit véhiculé.
« Nous ne nous concentrons pas vraiment sur le nombre de gens qui se déplaceront, mais plutôt sur la sensibilisation, explique la directrice. C’est la première année que cela se fait, alors nous espérons que ce sera énorme, mais ce qui est important, c’est que les gens de toutes les collectivités des Territoires du Nord-Ouest sachent que nous sommes ici, que nous sommes fiers de qui nous sommes et que nous ferons des événements comme celui-ci chaque année. »
Les détails ne sont pas tous finalisés avec la ville de Yellowknife, mais Folk on the Rocks et l’Alliance de la Fonction publique du Canada ont déjà manifesté un intérêt à être partenaires de l’événement, qui aura lieu du 31 août au 2 septembre 2012.