Sport : Défi aquatique à la piscine de Hay River

02 août 2012
0 Commentaire(s)
En position pour la course à cheval aquatique! (Photo : Virginie Bouchard)

En position pour la course à cheval aquatique! (Photo : Virginie Bouchard)

Le centre récréatif de Hay River a organisé, le 31 juillet dernier, des olympiques en piscine. Une occasion de s’amuser en dépassant ses limites.

La piscine du centre récréatif a pris des allures de stade olympique, mardi dernier, à l’occasion des olympiades aquatiques. Près d’une vingtaine de jeunes âgés de cinq à douze ans ont pris part à des épreuves plutôt amusantes, dans l’eau. Encore loin des Michael Phelps, Alexandre Despatie ou Émilie Heymans, les jeunes nageurs ont toutefois pris beaucoup de plaisir à jouer les athlètes. Parmi les épreuves figurant à la compétition : descente de la glissade, course sur tapis, course à cheval, nage sous l’eau et sauts. Chaque étape était divisée en deux catégories, soit huit ans et moins et neuf à douze ans. Plusieurs parents et grands-parents ont joué les supporteurs, de l’autre côté de la baie vitrée.
« J’ai participé aux olympiades parce que j’aime nager. J’ai autant aimé les épreuves de course que la glissade », avoue Jhet Maher.

Le contexte des Jeux olympiques de Londres, débutés le 27 juillet, constituait un moment parfait pour la venue de la compétition en piscine.
« Nous avons démarré le projet grâce au responsable des loisirs et à la programmatrice du centre récréatif. Nous nous sommes dit que ce serait amusant d’avoir nos propres olympiques à Hay River », raconte Heather Tybring, superviseure aquatique et sauveteuse.
Aidée d’une sauveteuse, la superviseure a animé la compétition pendant une durée de deux heures. Avec, au départ, douze participants inscrits, les olympiades aquatiques ont vu s’ajouter cinq autres jeunes, à la dernière minute. Une bonne surprise, selon la superviseure, qui souhaite toujours une plus grande participation.
« J’aime bien m’amuser lors de compétitions comme celle-là. J’aime être dans l’eau et nager. Mon épreuve préférée a été la course sur matelas », explique Ian, une vraie torpille.
Le jeune garçon a également remporté une médaille d’argent pour la descente la plus rapide de la glissade.

Certains participants avaient déjà l’habitude des compétitions. C’est le cas d’Allie Buhler qui est membre du club de natation de Hay River.
« J’adore nager, c’est mon sport préféré. Je suis particulièrement bonne en nage sous l’eau », dit-elle.
Effectivement, la nageuse francophone a réussi à nager 25 mètres sous l’eau en un seul souffle.

L’important, c’est de participer

Même si chaque enfant est reparti avec une médaille autour du cou, le but des olympiades était de participer de façon juste.
« Chaque jeune mérite une médaille, ce sont tous de bons nageurs, mais ce qui importe le plus, c’est de les avoir fait bouger dans la piscine », mentionne Heather Tybring.
Satisfaite du taux de participation et du bon déroulement de l’activité, cette dernière espère bien pouvoir reproduire des olympiades aquatiques l’an prochain.