Hay River : Début de printemps en santé

Bennett Millette remporte une toile de Natacha Kruger présentée par Jacky Kruger, co-organisatrice du défi Passeport Santé. (Courtoisie AFCHR)

Bennett Millette remporte une toile de Natacha Kruger présentée par Jacky Kruger, co-organisatrice du défi Passeport Santé. (Courtoisie AFCHR)

C’est en clôture de Passeport-Santé que la Semaine canadienne de l’eau et les Rendez-vous de la Francophonie ont été soulignés par l’AFCHR.

Les activités de Passeport-Santé se sont déroulées du 6 février au 13 mars, grâce au financement de Réseau TNO Santé en français.

« On avait des activités sportives et, chaque semaine, un repas santé gratuit à l’hôpital », raconte l’agent de développement de l’Association franco-culturelle de Hay River (AFCHR), Louis-Nicolas Dolbec.

« Environs 3-4 fois par semaine, il y avait des marches rapides, de la raquette, du ski de fond et du hockey en plein air. Chaque semaine, on avait une activité de piscine. Pendant la durée du défi, presque à tous les jours, il y avait une activité de repas ou une activité physique.

On a fait face à certaines difficultés, notamment [parce] qu’il a fait vraiment très froid ! », poursuit-il. Le taux de participation aurait été plus difficile pour certaines activités... Alors qu’il faisait -40 C.

Conjointement à l’événement de clôture, le 15 mars, une activité de sensibilisation portant sur la Semaine canadienne de l’eau a été organisée en partenariat avec l’organisme Ecology North. La présentation a mis l’accent sur l’importance d’utiliser des bouteilles d’eau réutilisable, plutôt que des bouteilles de plastique. En matière de santé, on a parlé des bienfaits de l’eau, que l’on doit favoriser au détriment des boissons gazeuses. Des bouteilles réutilisables à l’effigie de l’école Boréale ont été distribuées et pourront d’ailleurs être remplies par les nouvelles machines à eau pétillante de ce même établissement.

C’est également lors de la clôture du défi Passeport-Santé, qui survient au moment des Rendez-vous de la Francophonie, que la directrice de l’école francophone, Carole McLaughlin, a remis des certificats à des personnalités influentes pour la promotion du français à Hay River.

Finalement, tout juste avant la relâche, la levée du Flocondelisé, le drapeau franco-ténois, a été célébrée, le 17 mars, avec une invitée spéciale, la poète Laurie Bédard.

L’AFCHR a annoncé que des cours de français seront offerts au mois d’avril.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.