Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest : De part et d'autre de la Commission

28 mai 2015
0 Commentaire(s)
De gauche à droite: la directrice d'Allain St-Cyr, Geneviève Charron, Moira Green, 5e, et Ellie Zantoko, 6e. Moira a fait toute sa scolarité à St-Cyr, Ellie vient d'arriver. Tous les deux sont également fiers de faire partie des réjouissances du 25e. (Denis Lord)

De gauche à droite: la directrice d'Allain St-Cyr, Geneviève Charron, Moira Green, 5e, et Ellie Zantoko, 6e. Moira a fait toute sa scolarité à St-Cyr, Ellie vient d'arriver. Tous les deux sont également fiers de faire partie des réjouissances du 25e. (Denis Lord)

La CSFTNO en visite au Manitoba et au Texas
 

La CSFTNO a reçu une lettre du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest disant qu'il répondrait aux ordonnances de la Cour d'appel mais n'irait pas plus loin. Le GTNO s'en tient donc à un gymnase de 550 mètres, y compris les vestiaires, et des locaux pour les élèves avec des besoins spéciaux. Le GTNO a offert son aide pour que la CSFTNO puisse prendre des arrangements à long terme afin de combler ses besoins en locaux à Yellowknife et à Hay River. La Commission consultera les parents sur ces questions.
***
La Fédération nationale des commissions scolaires francophones participera à une rencontre avec la CSFTNO, le 8 juin à Yellowknife, possiblement à l'école Allain St-Cyr. L'Association des parents ayants droit de Yellowknife (APADY) fera également partie de la rencontre.
***

La directrice générale de la CSFTNO, Yvonne Careen, a visité plusieurs établissements scolaires francophones au Manitoba. Elle a constaté que si les écoles sont mieux équipées, elles ont tout de même les mêmes défis que la CSFTNO face à une majorité anglophone. À Winnipeg, les jeunes parlent anglais dans les corridors et à l'extérieur. À Saint-Boniface, remarque Mme Careen, le défi est l'intégration de tous les nouveaux arrivants, non seulement les élèves, mais aussi leur famille. Par ailleurs, l'école Léo-Rémillard (de la 9e à la 12e) a connu une hausse de 56 % de la rétention de ses élèves. Mme Careen a également visité le Manitoba Institute of Trade and Technology (MITT) qui donne à des étudiants de niveau secondaire et postsecondaire des formations pour faire carrière dans la santé, les technologies de l'information, le commerce et les ressources humaines. Un établissement analogue existe au Québec, avec lequel une entente pourrait éventuellement être conclue.
***

Simon Bourque et Mathieu Gagnon ont participé à une convention sur l'éducation à San Antonio (Texas), qui portait notamment sur les élèves à besoins spécifiques. La convention a validé les outils que sont l'autorégulation et la technologie CONMEd (système pour travailler la mémoire). Simon et Mathieu témoigneront prochainement de leur expérience.
***

Les candidatures des enseignantes d'Allain St-Cyr Heather Bilodeau et Carole Bachand ont respectivement été soumises pour le Prix du premier ministre pour l'excellence de l'enseignement et celle du Temple de la renommée de l'éducation des TNO.

***

À Allain St-Cyr, les élèves de la 1re à la 8e et de la 6e à la 9e ont respectivement passé des tests d'écriture et d'évaluation standardisé de l'Alberta. Les élèves de 9e et 11e ont participé à un forum organisé par le chef Bruno et l’école St-Patrick pour parler des préjugés sur la santé mentale. Lors du 25 anniversaire de St-Cyr, on présentera le mimoclip auquel ont participé les élèves et la chorale de Kara Cherland.
***

Une soirée portes ouvertes a lieu à l'école Boréale le 28 mai; on parlera du fonctionnement du secondaire (6e et 7e année), des exigences et du fonctionnement des accréditations pour l’obtention du diplôme (8e et 9e année) ainsi que du fonctionnement et des échéances pour le postsecondaire (10e à 12e année).
***

Tous les élèves de la 4e à la 10e année de Boréale ont soumis un ou deux textes au concours Polar Publishing 2015. Les textes de 25 des 49 élèves qui ont participé seront publiés. Il s'agit d'une initiative des classes d’anglais et de Kim Ivanko.
***

L'école Boréale a développé un partenariat avec le Northern Farm Institute (NFI). Des visites ont été faites au jardin de la présidente du NFI, Jackie Milne. Les élèves y ont été initiés au compostage et à la préparation de la saison. Il y a eu des ateliers de jardinage et de semence. Boréale développe son propre jardin communautaire, grâce, notamment, à une contribution du ministère de l'Industrie, du Tourisme et de l'Investissement.